Jump to content

Vénus Anadyomène n’est qu’une chimère


Recommended Posts

Ouintenabdel

Je glissai sous ma chaude couette

Sentant le lys et la violette.

Je fermai aussitôt les yeux,

Ô quel moment délicieux !

 

Et presqu’illico de tomber

Dans les bras douillets de Morphée.

Je m’embarquai sur un vaisseau

Qui fendait les houleuses eaux.

 

Cap vers le palais de Neptune.

Au firmament brillait la lune.

Là-haut des joyaux scintillaient.

Les jardins des cieux s’égayaient.

 

 Soudain, je vis surgir des flots,

Coiffée d’un superbe chapeau,

Une magnifique naïade ;

Mon cœur alors bat la chamade.

 

 Ses très longs cheveux flavescents,

Sur ses épaules cascadant,

Couvraient sa sublime poitrine.

Et de ses lèvres purpurines 

 

S’échappait un soyeux sourire.

Mon pauvre cœur alors chavire.

Au grand risque de me noyer,

Je plongeai dans l’eau agitée

 

Pour serrer Vénus dans mes bras,

Lui offrir l’or du Sahara.

J’étais à deux doigts de la Belle

Quand j’entendis un froufrou d’ailes.

 

Sur les flots glauques plus personne !

C’est alors que mon réveil sonne.

Là-bas le firmament blanchit,

Je m’arrachai à mon chaud lit.

 

En fait, ce n’était qu’un doux rêve

Qui au son du réveil s’achève.

Vénus n’est donc qu’une chimère,

 N’étant ni en mer ni sur terre.

 

 

Link to post
Share on other sites
Jeep

Au chapeau près votre rêve rappelle la naissance de Vénus de Botticelli. On conçoit votre désillusion lorsque le réveil vient dissiper l’apparition!

  • Aimé 1
Link to post
Share on other sites
Gilliatt

Bonsoir @ouintenabdel , une jolie chanson comme je les aime, quant à Vénus, je la reconnais en toutes les femmes, ce qui fait de moi un heureux mortel, cependant, je suis sensible à l'humour du dernier quatrain, qui n'est pas faux non plus..:)

Les aborigènes d'Australie parlent avec dévotion  du '' Temps du rêve'' une sorte d'au-delà ayant précédé la Création, j'y vois une autre réalité qui nous côtoie et parfois nous frôle , cet univers parallèle est multiple et bien concrets pour les êtres qui les habitent, autant que nos existences sont sans doute pour eux des fables... Merci pour ce sujet de réflexion vaste et lumineux ❤️

  • Aimé 1
Link to post
Share on other sites
×
×
  • Create New...