Jump to content
Poésie des rues

Hiver

Recommended Posts

Poésie des rues

hiver-3222d46f.jpeg

 

S’éveillant sur la plaine, caressée par l’aurore
Elle sourit face au monde qui la regarde éclore,
S’offre à lui toute entière, acclame le soleil
Du blanc de ses pétales mouchetés de vermeil

 

Par sa simple présence elle rend le monde meilleur
Elle fait briller les yeux et enivre les sens
Réjouit les vagabonds, inspire l’esprit rêveur
De ses jeunes couleurs respirant l’innocence

 

Elle vit un sombre jour son destin vaciller
L’hiver, pris dans sa course, frôla d’un peu trop près
Un corps trop jeune encore pour avoir mérité
Qu’on soufflât sur sa flamme pour l’éteindre à jamais

 

La sentence du givre s’inscrit sur ses pétales,
Fige sa splendeur tragique d’une parure glaciale
Elle crie sous l’injustice d’une morsure qui l’enserre
Puis, cédant aux fissures, se fond dans la poussière

 

Ton cœur est lourd ami, cette plaine maintenant déserte
Hurle par son silence comme la vie est fragile
Que l’imposante muraille qui sépare de l’inerte
Le monde des vivants, n’est qu’une paroi d’argile

 

Ami, relève le front, sois fort en son honneur
Sois fort pour la beauté de cette âme envolée
Sous tes pas germeront d’éclatants champs de fleurs
Que jamais aucune main n’arrivera à faucher

 

Octobre 2017

  • Aimé 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Carine

J’ai aimé la force de ce poème, tant pour le fond qui nous narre un destin tragique, que pour la forme qui fait naître de très belles images. Les alexandrins (a l’exception de certains vers) m’enchantent et donnent une belle musicalité à votre poème. Bravo. 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt

Bonsoir @Poésie des rues, Ode à la neige, outre son pouvoir rafraîchissant, ce poème me transporte aux temps de mes culottes courtes, été comme hiver, et me fait revivre le bonheur du délicieux craquement de ce blanc miracle matinal, des étendues immaculées recouvrant les réalités grises de rues et des places, du silence puissant difficile à percer, et des boules roulées par nos doigts pris d'onglées, oui, merci aussi de ne pas oublier la mélancolique fin de ce cadeau éphémère des cieux qui se résume en boue avide d'imprégner nos chaussettes..:) merci et bravo !❤️

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Derrière ces vers se tisse un drame pour un poème traversé d'une intensité dont le lecteur ne peut pas faire abstraction.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Yguemart

@Poésie des rues J'aime votre poésie, en général. Ce texte illustre parfaitement votre art, car vous êtes une artiste... pour moi. 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

bonjour @Poésie des rues

 

allégorie des vies fauchées trop tôt qui ne demandaient qu'à embellir le monde.W

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Poésie des rues

Bonjour à tous !

Merci beaucoup pour vos réactions qui m'ont profondément touchée. Ce poème est important pour moi, car il a été écrit pour le deuil d'une jeune personne fauchée de manière inattendue.

 

Amitiés !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...