Jump to content
Sign in to follow this  
Jeep

Pensée, truismes et aphorismes livrés à la discussion

Recommended Posts

Jeep
Posted (edited)

Le loup est un chien sans empathie pour l’homme. La réciproque peut ne pas être vraie (cf Hélène Grimaud).

 

La civilisation n’est que l’autodomestication  de l’homme. À développer...

 

L’écriture et la lecture sont les premières prothèses cérébrales externes, perfectionnées par la radio, la télévision l’ordinateur, la tablette et le smartphone.

 

J’ai d’ailleurs beaucoup plus de mémoire depuis que j’ai un smartphone.

 

L’univers est immense et se prolonge au delà de l’horizon du rayon de Hubble, quand disparaît la causalité; de même le paysage ne s’arrête pas à l’horizon terrestre.

 

Penser que l’univers a été créé pour nous, c’est croire que le ciel est bleu pour reposer les yeux et rejoindre Bernardin de Saint-Pierre.

 

Les grands nombres rendent l’improbable certain, d’où la certitude d’une vie extraterrestre.

 

Et s’il existait un super univers dont le nôtre est séparé par le même ordre de grandeur que celui qui le sépare de l’échelle quantique, et ainsi de suite?

 

« Le silence éternel de ces espaces infinis m’effraie » (Pascal), mais de là à croire en Dieu, il y a un pas.

 

Si Dieu existait, il me pardonnerait de n’avoir pas cru en lui car j’avais des arguments.

 

« Quel meilleur moyen que l’espoir et le merveilleux pour enchaîner les peuples à leurs croyances, car qui croit a peur et qui a peur croit aveuglément.» (Boualem Sansal-2084 La fin du monde).

 

Croire c’est ignorer, savoir c’est douter, mais le doute sans connaissances reflète l’ignorance.

 

Les prisons les plus efficaces sont mentales.

 

Par l’astrophysique l’homme est augmenté; il voit en deçà et au delà de l’infime pinceau du spectre électromagnétique correspondant à la lumière visible. 

 

Le théorème de Pythagore et plus généralement la géométrie euclidienne sont subtilement faux en raison de la courbure de l’espace.

 

Le monde à notre échelle n’est qu’une magnifique illusion.

 

Le voyage dans le passé existe par la mémoire, dans le futur par la relativité.

 

L’énergie du vide est le mystère. L’énergie le vrai mystère.

 

Je remercie mes contemporains de partager, involontairement, mon espace-temps très bref-étroit.

 

Si un dieu prêtait attention à notre existence ne devrait-il pas se préoccuper également du sort des animaux, des plantes, des champignons, des protistes, des bactéries, des archées et des virus? 

 

Faut-il se croire élus sous prétexte qu’une évolution aléatoire en 500 millions d’années a fait de nous des organismes pluricellulaires doués de certaines capacités cérébrales?

 

Si l’âge de la terre (4,54 milliards d’années) était rapporté à 24 heures, homo sapiens serait apparu il y a moins de 6 secondes (300 000 ans) et la durée de la vie humaine serait inférieure à 2 millièmes de seconde.

 

Le sort de la vie sur terre est à terme scellé.

 

La vie, telle que nous la connaissons, ne peut se maintenir que dans une très petite zone de températures et de densité.

 

À l’échelle de la terre la biosphère est infinitésimale et l’atmosphère n’est  qu’une mince pellicule.

 

L’avenir de la vie sur terre sera hors de la planète ou ne sera pas.

 

Nous restons séparés de la réalité extérieure par un infime décalage temporel lié à la vitesse de notre influx nerveux et, de façon infinitésimale, à la vitesse de la lumière. Donc le présent est toujours un peu, très peu, le passé.

 

Notre mort n’est que l’anticipation du devenir de notre monde. 

 

Le temps n’existe que pour celui qui le mesure et disparaît avec lui.

 

L’éternité sans conscience est la ruine de l’âme.

 

La conscience est un sentiment d’unité temporaire préservée du chaos.

 

Croire en l’au-delà, n’est-ce pas s’accorder beaucoup d’importance?

 

Si je pouvais penser après ma mort, je me regretterais.

 

L’amour est la vraie religion. Tendresse, dignité, complicité, tolérance, empathie, charité, écoute, compassion, respect d’autrui... etc en sont des corollaires. Dans l’idéal il s’étend à tout le monde vivant. 

 

La morale est la loi de l’amour. C’était le message, révolutionnaire, de Jésus, fils d’un homme et d’une femme, qui se disait le fils de Dieu pour des raisons de communication.

 

L’amour est la politesse de l’espoir.

 

« People in their right minds never take pride of their talents (Harper Lee- To Kill a Mockingbird), mais l’humilité est encore une forme d’orgueil.

 

La traduction de la croissance économique en pourcentages est la première cause de la demande du toujours plus. L’exprimer en valeur absolue aurait probablement un impact sur la prise de conscience de la folie d’une croissance exponentielle.

 

Tuer un animal est fratricide, mais une prédation mesurée est un facteur d’équilibre naturel.

 

Si des animaux domestiques étaient lâchés dans la nature, ils auraient probablement un taux de mortalité élevé, mais il est possible que par le jeu de la sélection naturelle ils redeviennent peu à peu sauvages.

 

Les insectes sont nuisibles quand ils sont ravageurs ou vecteurs de maladies, mais les exterminer n’est pas la solution.

 

Même s’ils sont un peu ridicules, ceux qui clament que « les animaux ne sont pas des manteaux » ont raison. Ils auraient eu tort au paléolithique.

 

Le drame est que notre nourriture ne peut être que de la matière vivante. Pour vivre, il faut sacrifier de la vie.

 

La vie est un voyage, notre corps un véhicule. Il est surprenant de voir à quel point beaucoup le négligent.

 

Les pratiques sportives et intellectuelles sont des écoles de modestie et permettent de mesurer ses propres limites.

 

L’essence de la vie est sa reproduction, l’espérance de vie au-delà de la période de fécondité une marge de sécurité que l’amélioration des conditions de vie augmente encore aujourd’hui; de même les animaux domestiques vivent plus longtemps que les animaux sauvages.

 

Certains comportements paraissent plonger dans le passé de l’espèce, comme s’ils étaient innés à l’instar de la confection des nids par les oiseaux, alors qu’ils n’ont plus ou qu’il ont peu d’utilité économique, par exemple le jardinage, la pêche, la chasse... Ils ne sont pas répréhensibles, au contraire du harcèlement sexuel. Cette mémoire ancestrale pourrait être de nature épigénétique.

 

La différence d’espérance de vie entre les espèces est génétique. Elle peut être influencée par le comportement, l’environnement et l’alimentation. Un allongement significatif de la longévité chez l’homme ne pourra cependant être obtenu qu’en modifiant son génome, c’est-à-dire en créant une nouvelle espèce, d’où des réticences éthiques.

 

L’obscurantisme de Trump est utile à terme car il galvanise les scientifiques et les politiques qui redoublent d’ardeur pour le dénoncer et n’auront de cesse que d’en corriger les effets dès qu’il aura disparu de la scène politique.

 

L’usage des pesticides augmente le rendement de l’agriculture, fait diminuer le prix des produits agricoles, stimule la consommation mais nuit à la santé.

 

Le réchauffement climatique  entraînera des catastrophes qui réguleront la croissance de la population mondiale et finalement diminueront l’effet de serre. Dans un avenir éloigné cet épisode sera emblématique du dérèglement d’une civilisation.

 

L’énergie fossile est tellement compacte et bon marché qu’elle rend difficile la transition écologique.

 

Les affirmations péremptoires sont douteuses, les généralisations abusives, l’oxymore suscite le dialogue contradictoire.

 

La création artistique en ajoutant de la poésie au savoir-faire provoque l’émotion esthétique.

 

Je n’apprécie l’art que lorsque j’en perçois la dimension poétique, esthétique ou émotionnelle.

 

L’art et la science sont les deux portes d’accès au caractère merveilleux de la réalité.

 

Les religions, les superstitions, les pseudo-sciences, les croyances magiques sont dérisoires face à la formidable complexité de la réalité.

 

La médecine est faillible, ses certitudes parfois mal assurées, mais les médecines parallèles reposent sur la crédulité.

 

En médecine la crédulité prend le nom d’effet placebo ou nocebo, en sachant que cet effet est réel.

 

La croyance est plus confortable que le doute.

 

Nous oublions le caractère extraordinaire de la réalité, qui devrait pourtant nous éblouir.

 

La vie consciente reste un étonnement permanent.

 

L’esprit religieux procède d’un désarroi devant la complexité que l’athéisme veut surmonter.

 

La grande question est celle de la conscience: naît-elle de la complexité? Et si l’univers était conscient de lui-même? Et si c’était une approche de la définition de Dieu?

 

Sur le long terme, à moins qu’une catastrophe n’entrave le progrès technologique, l’intelligence artificielle ne peut que surpasser l’intelligence humaine et acquérir une conscience propre. Si elle maîtrise l’énergie, elle n’a aucune limite pour se développer de façon exponentielle et représentera une nouvelle forme de vie qui remplacera la vie biologique fondée sur la chimie du carbone, celle-ci n’ayant été qu’un stade intermédiaire. À terme il est possible qu’elle englobe tout l’univers, à moins que ce ne soit déjà le cas...

 

Descartes considérait que les animaux étaient des machines. Un jour les machines seront peut-être des êtres vivants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Edited by Jeep

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Des pensées tour à tour (et parfois en meme temps) amusantes, iconoclastes, pertinentes ou impertinentes. Sans forcément toutes les partager, les lire fut un moment agréable. Merci Jeep 🙂 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...