Jump to content
Gabriel Montigny

Bovary

Recommended Posts

Gabriel Montigny

 

Alanguie sur un radeau d'herbe verte
Nue sous une robe de broderie
La guimpe des mots te fait découverte
Car tu me lis Madame Bovary

 

Ma tête repose au creux de ton ventre
Chaud des mémoires de câlinerie
Ta voix, ton rythme m’enserre en son centre
Car tu me dis Madame Bovary

 

Ma main, sous le lin, trouve son chemin
Là où ta peau sait se faire soierie
Tes phrases s'essoufflent de carmin
Car tu me cries Madame Bovary

 

Ma bouche s'emplit quand tes reins se cambrent
Et je m'enfouis où ta pudeur s'enfuit
La prose de l'auteur fait antichambre
Car tu me jouis Madame Bovary

 

Le ciel nous est témoin, pour chaque page
Nos chairs épousent le sens établi
Par l'écrivain, de son libertinage
Car tu vis en Madame Bovary

 

Notre exemplaire, tout de cuirs reliés
Vélin de nos velours jamais assagis
Renferme nos secrets épistoliers
Quand tu me lis Madame Bovary
 

  • Aimé 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohè
Posted (edited)

On peut dire que vous savez maîtriser l'érotisme ! Encore un très beau texte tout en sensualité, bravo !

Edited by Mohè

Share this post


Link to post
Share on other sites
Carine

Elle aurait été charmé de ce qu’elle suscite 🙂..

J’aime bien ce vers « je m’enfouis où ta pudeur s’enfuit »

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Gabriel Montigny,

 

Avec ce très beau poème, je te décerne le Johnny d'or :

 

 

Citation

Gabriel, tu brûles leurs esprits, ton amour étrangle leur vie
Et l'enfer devient comme un espoir
Car dans tes mains elles meurent chaque soir
Elles veulent partager autre chose que l'amour dans ton lit
Et entendre la vie et ne plus s'essouffler sous tes cris
Oh fini, fini pour toi
Elles veulent voir encore ton image dans leurs yeux...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fleur de poème

Traité de cette manière l'érotisme prend ses lettres de noblesse, d'accord pour le Johnny d'or mais pourquoi le Bovary d'or ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Lire Madame Bovary à la mode Gabriel ....

et mourir d'amour enchainéééée.....😋🤗

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Je ne lirai plus jamais Madame Bovary de la même façon 😳

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny
Le 16/05/2019 à 19:00, Mohè a dit :

On peut dire que vous savez maîtriser l'érotisme ! Encore un très beau texte tout en sensualité, bravo !

 @Mohè 

Malheureusement je crains fort qu'en réalité ce soit l'érotisme qui me maîtrise. 😊 Merci de votre bravo qui résonne sous le chapiteau de mon petit poème

Le 17/05/2019 à 06:42, Carine a dit :

Elle aurait été charmé de ce qu’elle suscite 🙂..

J’aime bien ce vers « je m’enfouis où ta pudeur s’enfuit »

@Carine

Oui, cette sacré Emma n'était pas la dernière à avoir la coquinerie de calèche...

 

Le 17/05/2019 à 09:56, Marc Hiver a dit :

@Gabriel Montigny,

 

Avec ce très beau poème, je te décerne le Johnny d'or :

 

 

@Marc Hiver

 

Euh plutôt le Patrick Larue d'or! En effet c'est lui le parolier, Johnny n'a fait que chanter si on peut dire.

Le 17/05/2019 à 14:32, Fleur de poème a dit :

Traité de cette manière l'érotisme prend ses lettres de noblesse, d'accord pour le Johnny d'or mais pourquoi pas le Bovary d'or ?

@Fleur de poème

Pour le Bovary d'or on va le décerner à Flaubert, si vous le voulez bien :D.

Le 17/05/2019 à 16:13, Diane K. a dit :

Lire Madame Bovary à la mode Gabriel ....

et mourir d'amour enchainéééée.....😋🤗

@Diane K.

Savez vous que pour écrire ce poème:  Dix ans de peine sans voir le jour ; c'était ma peine forçat de l'amour!
 

Il y a 8 heures, Eathanor a dit :

Je ne lirai plus jamais Madame Bovary de la même façon 😳

@eathanor

Il faut toujours lire Madame Bovary, quelque soit la façon. 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thierry Demercastel

Très beau texte.merci Gabriel. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Un feuilleté érotique d'une élégance irréprochable, j'aime beaucoup. Sincèrement bravo Gabriel.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Outrehorizon

Une poésie sensible, susuelle et pudique pourtant. Pour moi rien n'est plus difficile que l'érotisme en poésie. Là vous faites du grand art !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny
Il y a 17 heures, Thierry Demercastel a dit :

Très beau texte.merci Gabriel. 

@Thierry Demercastel

Merci pour votre fidélité à me lire.

Il y a 12 heures, Frédéric Cogno a dit :

Un feuilleté érotique d'une élégance irréprochable, j'aime beaucoup. Sincèrement bravo Gabriel.

@Frédéric Cogno

En matière d'érotisme l'élégance est indispensable pour éviter le récif de l'obscène.

Il y a 6 heures, Outrehorizon a dit :

Une poésie sensible, sensuelle et pudique pourtant. Pour moi rien n'est plus difficile que l'érotisme en poésie. Là vous faites du grand art !

@Outrehorizon

J'ai l'érotisme naturel, c'est un tropisme qui m'est venu assez vite en écriture et plus tardivement dans la vie. Il en résulte une gourmandise que les plaisirs de l'écrire ou de le faire n'ont pas encore assouvis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...