Jump to content
Myrtille

Condamnés à avaler ce que nous sommes

Recommended Posts

Myrtille

 

Je bois, oui je bois le verre levé

Lèvres entrouvertes

Pas l’absinthe mais l’amnésie

Juste pour le sommeil

Il me faut dessiner la lune

Les paupières closes

 

A genoux j’aspire la vague enroulée

Que vous avez divisée

Que j’ai recousue

L’absurde du sel contre la joue

 

D’une vie antérieure

J’ai écrasé les coquillages sur la plage

Avalé au compte gouttes le couloir de la nuit

Le noir explorant mon propre ventre

Les grains de sable semés à mes pieds

 

On ne peut pas mettre un couvercle sur la mémoire

Egratignée elle divise le jour et le sommeil

 

Les fantômes n’aiment pas que nous errions à leur place

J’ai appris à désaimer l’inverse de ce qui est

A laver les vitres du soleil couchant

Que mes larmes ternissent

 

On apprend à frotter les mains des mots colorés

Les ramenant au visage

Trop rêches elles s’adoucissent

Réconciliées elles balayent les traces des festins

 

Sous les draps il faut jeter sans regarder

Les miettes aux fenêtres

En-dessous les oiseaux  picorent et se meurent

Condamnés à avaler ce que nous sommes

 

 

 

  • Aimé 6
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Bouleversant. Un poème qui m'a remué profondément de l'intérieur. Bravo.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Carine

Magnifique, d’une douceur et d’une beauté magique, bravo! 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Myrtille,

 

Poème à la fois très clair et énigmatique. De quoi réenchanter cette journée pluvieuse sur la région parisienne. Merci pour ce rayon de soleil !

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

C'est très beau, @Myrtille ton univers se dévoile de temps à autre et c'est toujours magique. 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeep

Donc, si je comprends bien, vous désaimez ce qui n’est pas, autrement dit vous aimez ce qui est, comme j’aime l’existence de votre poème.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ladouce

C’est superbe @Myrtille. J’ai bu votre poème jusqu’à la dernière goutte. Et je recommencerai, sans modération ! Merci pour ce superbe partage et bravo.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eau de brume

Tu utilises les mots,avec un talent fou,pour créer des images étonnantes de beauté. Toutes mes félicitations

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Coup de cœur. Rigueur absolue et beauté saisissante des images. Un écho qui résonne longtemps.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Très beau, très fort. Merci et bravo !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...