Jump to content
Sign in to follow this  
Joailes

Samedi soir de pêcheur de carpe

Recommended Posts

Joailes

Le pêcheur solitaire allait pêcher la carpe, le samedi soir, pour avoir la paix.

Sa cabane faite d'attrape-rêves, de coquillages et d'algues, si belle de silences en semaine, résonnait des musiques de jeunes sioux

déplumés en mal de bisons et de Cheyennes,

venus du nord, arrivés à l'ouest

 

ils faisaient la fête

et il les comprenait

 

ils pourraient vaincre le vent avec leurs arguments

chanter leurs tempêtes

sur le terrain vague,

et fumer des calumets de paix

aux ron-ron points

où les chats ont les yeux jaunes

 

le cœur naît à l'est et se brûle de sud

juste le samedi soir.

 

ça lui filait le bourdon

 

il partait pêcher la carpe

 

Il gardait la rivière jalousement

il aimait bien ses rides

formées d'affluents

elle lui servait de guide

 

le long des nénuphars

aux pudeurs infinies

 

il déployait son baluchon

et s'allongeait en regardant l'horizon

tout nu dans sa grande écharpe

tressée comme un moïse

 

aux sons des harpes

il voyait passer les carpes

comme des arcs-en-ciel

vêtus d'angor et d'un huitième ciel

 

il lisait Horace

en cueillant l'instant présent

 

alors, le pêcheur avait la paix.

Carpe Diem …

(J.E. Avril 2019)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor
Il y a 18 heures, Joailes a dit :

Sa cabane faite d'attrape-rêves, de coquillages et d'algues, si belle de silences en semaine, résonnait des musiques de jeunes sioux

déplumés en mal de bisons et de Cheyennes

Une cabane comme celle-ci, je payerais cher pour pouvoir m'y rendre.

De même, je payerais pour passer un moment en compagnie de ce magnifique pêcheur du temps présent.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Petits poissons polissons avec des relents de Bobby Lapointe du raz!

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muriell
Le 27/04/2019 à 23:05, Joailes a dit :

Il gardait la rivière jalousement

il aimait bien ses rides

formées d'affluents

elle lui servait de guide

Un décor de rêve, une cabane de rêve, et cette rivière dont les "rides" ont tout de suite provoquées en moi des images d'une nature que j'aime. Merci.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...