Jump to content
Muriell

Camouflet

Recommended Posts

Frédéric Cogno

La poésie du camouflage pour échapper aux camouflets d'une vie en kaléidoscope de désespoir et d'errance. De belles images et une plume plus " gras cils" que jamais qui en dit long sur cet art infiniment délicat d'être femme.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Un poème très réussi sur un art qui, je dois le dire, m'est quelque peu étranger 😉 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf
Il y a 16 heures, Muriell a dit :

Le passé qui se défile  sous l'orage de mon ricil

 

camouflé de deuil, l'oeil gèle sous la paupière brûlante.

 

Une fumée hurlante, un brouillard morbide,

 

sombre et enfante un squelette d'existence.

 

Il y a 16 heures, Muriell a dit :

Experte en dissimulation,

 

un camouflage d'apparence,

 

versifie les transparences,

 

dédommage en collatérales intentions,

 

les marges irrégulières  d'une vie pas singulière.

 

Nul jour ne se tord,

 

pas de spirale ni d'entonnoir,

 

du filer droit jusqu'à la mort.

Poésie à l'écriture riche, prenante et parsemée d'attentions  délicates.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Il y a quelque chose de sourd, de violent et de désespéré dans ce texte.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

@Muriell j'aime définitivement ton écriture qui ne laisse jamais indemne. 

Il y a 21 heures, Muriell a dit :

Le passé qui se défile  sous l'orage de mon ricil

 

camouflé de deuil, l'oeil gèle sous la paupière brûlante.

j'aime particulièrement de moment ... 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Je suis revenue ici plusieurs fois relire et je ne sais pourquoi je ne parvenais pas à commenter ...

j'ai trouvé en reprenant cette strophe :

 

 

Au delà de toi,

un fantôme en miette s'effrite dans mes bras,

tandis que je le berce, sous le voile obscur un coeur  bat,

un coeur riche d'amour, un coeur d'homme.

Demain, le soleil brillera !

Encore.

 

 

                                                                                                                                                                                                                                      J'ai vécu cela. Et j'avais du mal à l'exprimer.Merci !

 

 

 

 

 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Rosa Canina

Je sens comme  une colère nécessaire . Je l'imagine dans le rythme, les mots, la ponctuation... 

Une colère qui  fait du bien, comme celles qui précèdent les rébellions !

Et ton phrasé est si fluide. Vraiment j'adore.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filae77
Posted (edited)

Bonjour Muriell

Bravo pour ce texte rythmé truffé d' allusions et de jeux de mots, plus riche et complexe qu'il n'y parait à la première lecture. 

Le ‎23‎/‎04‎/‎2019 à 23:30, Muriell a dit :

Une fumée hurlante, un brouillard morbide,

 

sombre et enfante un squelette d'existence.

 

L'ectoplasme cherche la chair,

 

Edited by filae77
  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...