Jump to content
Gabriel Montigny

Echanges thermiques, ou comment perdre des calories

Recommended Posts

Gabriel Montigny
Posted (edited)

Quand sur le lit tu montes en température
A mes baisers ton corps chauffe et sature
Au brasier des caresses, on ne connaît qu’une foi
La mécanique des fluides qui va de l’autre à soi
Par tacite conduction

 

J’explore ta paroi diathermique
Et aussi celle adiabatique
Autant par amour que par convection
Chauffage central en dilection
L’infrarouge aux joues

 

Tu rayonnes les jambes en ciseaux
T’es mon radium sur ma peau et mes os
Le sexe droit en ligne isotherme
J’enfourne ta chaudière à terme
Et ton corps de chauffe

 

On a l’échange thermodynamique
Par frictions, par frottement mécanique
Ô Fahrenheit ô Celsius
Tout ce que je bois, tout ce que tu suces
D’énergie interne de nos corps purs

 

C’est la résonance magnétique
Et sa loi caractéristique
L’agitation des particules
Et tes seins qui pointent en majuscules
Sous la densité des flux

 

Tout tendu,  te mettre en place du thermomètre
A mano, s’il le faut, mon manomètre 
L'énergie interne est égale à la somme 
De la chaleur et du travail que consomme
Le membre pistonné

 

En ébullition, mais avec tact
Ma bouche cherche le contact
De tes vapeurs, de tes buées
De tes senteurs, de tes suées
En agitations cycliques

 

Enfin, c’est trop chaud, c’est trop fort
On cède à la pression sans effort
Aux jets de pression brûlants
Tu réponds en hurlant
Quand s’accouplent nos bielles

 

En position de fin de course
On voit des étoiles, la Grande Ourse
A court de combustible je recharge les batteries
Et je me dis quand enfin on atterrit
Je t’aime, ma femme au foyer…

Steam_locomotive_work.gif

Edited by Gabriel Montigny
grammaire
  • Aimé 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc

Pour une fois, c'est moi qui pose le premier cœur !

 

Lu, relu et rerelu avec autant de plaisir chaque fois ! N'aurais-tu pas écrit des textes pour Claude Nougaro ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Pfiouuuu.....il fait chaud ici 😁

 

Quelle belle déclaration d'amour brûlant Gabriel !

 

Après une telle démonstration de sémantique étincelante  , qué calor y faire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Magnifique...

 

Bon, je vais prendre une douche et je reviens 😉 

shower GIF

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muriell
Posted (edited)

Mon coté pragmatique m'a obligé à penser la facture pour la consommation en électricité.

😉

Vous maintenez une température élevée avec un vocabulaire riche et suggestif et encore une fois votre passion amoureuse ne fait pas dans la demi mesure , vous vous jetez corps et âme mais avec une trés grande pudeur dans le feu de votre poème. Merci.

 

Edited by Muriell

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

En lisant le titre, je me suis pesée. Après avoir lu le texte, je me suis encore pesée.Effectivement, j'ai perdu deux kilos. Merci beaucoup @Gabriel Montigny

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Cette montée en chaleur saine et naturelle devrait être reconnue d'utilité publique. Superbe!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

@Frédéric Cogno ah, mais elle ne l'est pas ? 😉 pourtant elle contribue au réchauffement des membres ! Bon, je sors ! 🙂 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ladouce

Quel tour de force, employer des termes froids de professionnels en mécanique des fluides, en thermodynamique, etc, pour arriver à l'apothéose de l’amour. Formidablement bien formulé et...chaud, chaud effectivement. Bravo.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver
Posted (edited)

@Gabriel Montigny,

 

Enfin le poète harder qu'on attendait tous, le Rocco Ziffredi de la mécanique des fluides amoureux et versificateurs, le Casanova masqué des parties fines carnavalesques du doge de Venise, le Boileau qui aime s'abreuver à la source de vie, le nouvel Ovide qui réenchante l'art d'aimer en transcendant les questions de plomberie, le divin marquis qui conjugue fantasme et chute des corps, bref le gars Briel qui réactualise nos fondamentaux textuels.

Un poème, donc, d'utilité publique ! Bravo ! 

Edited by Marc Hiver

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohè

Un vent d'érotisme fort qui souffle et bouscule. 

Un vrai tour de force d'utiliser le lexique de la mécanique pour quelque chose de si sensuel et humain que le sexe. Un plaisir de découverte !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Papy Adgio

Je vais une fois de plus dans le sens de Frédéric mais j'ajouterai qu'une telle libération lexicale et rythmique devrait être remboursée par la Sécurité Sociale !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny
Le 22/04/2019 à 16:36, Marc a dit :

Pour une fois, c'est moi qui pose le premier cœur !

 

Lu, relu et rerelu avec autant de plaisir chaque fois ! N'aurais-tu pas écrit des textes pour Claude Nougaro ?

J'aurais adoré, même à l'ile de Ré composer pour Claude jazz Nougaro! Merci @Marc

Le 22/04/2019 à 16:38, Diane K. a dit :

Pfiouuuu.....il fait chaud ici 😁

 

Quelle belle déclaration d'amour brûlant Gabriel !

 

Après une telle démonstration de sémantique étincelante  , qué calor y faire ?

@Diane K. votre compliment me fait venir des vapeurs et des rougeoiements ^^

Le 22/04/2019 à 17:18, Eathanor a dit :

Magnifique...

 

Bon, je vais prendre une douche et je reviens 😉 

shower GIF

@Eathanor Ne laissez pas couler l'eau si longtemps sinon la chaudière ne suivra pas 🙂

Le 22/04/2019 à 17:43, Muriell a dit :

Mon coté pragmatique m'a obligé à penser la facture pour la consommation en électricité.

😉

Vous maintenez une température élevée avec un vocabulaire riche et suggestif et encore une fois votre passion amoureuse ne fait pas dans la demi mesure , vous vous jetez corps et âme mais avec une très grande pudeur dans le feu de votre poème. Merci.

 

@Muriell Je le concède, je n'ai jamais fait dans la demi mesure, ce qui m'a valut parfois des extases parfois des déconvenues.

Le 22/04/2019 à 17:44, Joailes a dit :

En lisant le titre, je me suis pesée. Après avoir lu le texte, je me suis encore pesée.Effectivement, j'ai perdu deux kilos. Merci beaucoup @Gabriel Montigny

Deux kilos ça vaut un régime... pénitentiaire ^^ @Joailes

Le 22/04/2019 à 21:20, Frédéric Cogno a dit :

Cette montée en chaleur saine et naturelle devrait être reconnue d'utilité publique. Superbe!

Oui ma poésie n'a recours à aucun accessoire ! 😉 @Frédéric Cogno

Le 22/04/2019 à 21:35, Joailes a dit :

@Frédéric Cogno ah, mais elle ne l'est pas ? 😉 pourtant elle contribue au réchauffement des membres ! Bon, je sors ! 🙂 

 

Le 23/04/2019 à 07:05, Ladouce a dit :

Quel tour de force, employer des termes froids de professionnels en mécanique des fluides, en thermodynamique, etc, pour arriver à l'apothéose de l’amour. Formidablement bien formulé et...chaud, chaud effectivement. Bravo.

@Ladouce La poésie et la plomberie ont bien davantage en commun qu'on pourrait croire, ne serait ce que dans la clef à molette!

Le 23/04/2019 à 10:21, Marc Hiver a dit :

@Gabriel Montigny,

 

Enfin le poète harder qu'on attendait tous, le Rocco Ziffredi de la mécanique des fluides amoureux et versificateurs, le Casanova masqué des parties fines carnavalesques du doge de Venise, le Boileau qui aime s'abreuver à la source de vie, le nouvel Ovide qui réenchante l'art d'aimer en transcendant les questions de plomberie, le divin marquis qui conjugue fantasme et chute des corps, bref le gars Briel qui réactualise nos fondamentaux textuels.

Un poème, donc, d'utilité publique ! Bravo ! 

😄 je rougis du compagnonnage @Marc Hiver

Le 23/04/2019 à 13:08, Mohè a dit :

Un vent d'érotisme fort qui souffle et bouscule. 

Un vrai tour de force d'utiliser le lexique de la mécanique pour quelque chose de si sensuel et humain que le sexe. Un plaisir de découverte !

@Mohè Ravi d'avoir satisfait votre curiosité 😉

Il y a 23 heures, Papy Adgio a dit :

Je vais une fois de plus dans le sens de Frédéric mais j'ajouterai qu'une telle libération lexicale et rythmique devrait être remboursée par la Sécurité Sociale !

@Papy Adgio Revendication que je soutiens!! 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes
Posted (edited)

Eh bien j'en rajoute une couche : 

Cette petite turbine a un mouvement continuel et m'a quelque peu endormie, à la fin.

Puis j'ai lu les commentaires.

Bravo pour avoir réussi cette photo de @Eathanor sous la douche, d'une part, et d'autre part à avoir éveillé les sens !

Pour faire plus bref, je me suis régalée une seconde fois : avant -après 🙂 Merci pour ces textes qui font des commentaires de véritables échanges ! 😉 

Ok pour la Sécu, je suis pour. 

Edited by Joailes
  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...