Jump to content
Muriell

Mi-âme

Recommended Posts

Yguemart
il y a 9 minutes, Muriell a dit :

un pouple homochromique

@Muriell Je pense que ton céphalopode (poulpe) fait un peu de dyslexie ou de dysorthographie 😉

A part cela, je me suis laissé emporter par tes mots, sans chercher à tout comprendre. Ça m'a beaucoup séduit.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Je me disais bien que les paroles avaient l'intelligence de certains auteurs ... tu signes Thiéfaine. J'aime !

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Poème qui ne se finit pas en queue de poisson, mais qui parle d'un poison plus redoutable qu'une arrête, la gourmandise, péché capiteux de ce poème.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

J'adore! Pastiche ou pas la référence à Hubert-Félix est bienvenue. Alors plancton le décor,truffée de jeux de mots cette poésie à levant en poulpe et recherche l'amure à mille lieus sous l'amer...Magnifique Muriell

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filae77

Bonjour Muriell, merci pour ce texte , inventif ,virevoltant et spirituel et comme à votre habitude, d' une lecture  agréable et  fluide .

 je sens chez vous plus que du plaisir dans l' écriture, je dirais de l' urgence....   

(et comment c😋iter un seul vers sans faire injustice à tous les autres?..)

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Muriell,

 

J'aime tes vers empreints de fantaisie : on décolle, on rêve et quand on atterri, on est plus heureux qu'au début de la lecture.

Et hop ! Un coeur !

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane K.

Le poisson vous a tous beaucoup inspirés en ces journées pascales.

 

Cette tranche-ci est particulièrement suc-truculente, bravo Muriell !

 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Papy Adgio

Serais-ce la gourmandise qui fait chanter les sirènes ? Le chant de celle-ci est du plus bel effet (bien qu'on puisse les préférer sans). Mais si Thiéfaine est sur le coup, on ne peut que s'incliner et mordre à l'hameçon. Bref, j'ai aimé !

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muriell
Le 20/04/2019 à 23:18, Yguemart a dit :

@Muriell Je pense que ton céphalopode (poulpe) fait un peu de dyslexie ou de dysorthographie 😉

A part cela, je me suis laissé emporter par tes mots, sans chercher à tout comprendre. Ça m'a beaucoup séduit.

Merci, du coup j'ai laissé mon pouple dyslexique, votre commentaire m'a plu et amusée.

 

Le 20/04/2019 à 23:34, Joailes a dit :

Je me disais bien que les paroles avaient l'intelligence de certains auteurs ... tu signes Thiéfaine. J'aime !

Merci d'aimer, oui Thiéfaine et la Lorelei,  dans les années 90 mon frère était fan de Thiéfaine.

J'aime particulierement les images et les sons de concert.

Le 21/04/2019 à 10:37, Gabriel Montigny a dit :

Poème qui ne se finit pas en queue de poisson, mais qui parle d'un poison plus redoutable qu'une arrête, la gourmandise, péché capiteux de ce poème.

Devant tant de sirènes dans les écrits, l'eau m'est venue à la bouche et je n'ai vu que la moitié consommable... Triste humain qui ne voit que la différence et qui en plus ne sait pas l'apprécier autrement que dans son propre intérêt. Je vous remercie de m'avoir lue.

 

Le 21/04/2019 à 11:08, Frédéric Cogno a dit :

J'adore! Pastiche ou pas la référence à Hubert-Félix est bienvenue. Alors plancton le décor,truffée de jeux de mots cette poésie à levant en poulpe et recherche l'amure à mille lieus sous l'amer...Magnifique Muriell

Papastiche, la légende me plait et le son en concert aussi, donc je me suis dit que un petit moment musical ne déplairait pas. Merci j'adore votre commentaire, j'ai cherché comment me gaver de plancton mais comme je venais déjà de dévorer mon compagnon et que je ne voulais pas passer tout mon poème à table, je n'ai pas donné suite.

 

Le 21/04/2019 à 13:55, Marc Hiver a dit :

@Muriell,

 

J'aime tes vers empreints de fantaisie : on décolle, on rêve et quand on atterri, on est plus heureux qu'au début de la lecture.

Et hop ! Un coeur !

Et pour tout vous dire votre sirène y est pour quelque chose.

Merci d'avoir lu et de m'avoir inspirée.

Il y a 22 heures, Diane K. a dit :

Le poisson vous a tous beaucoup inspirés en ces journées pascales.

 

Cette tranche-ci est particulièrement suc-truculente, bravo Muriell !

 

En plus ! Je n'ai donc pas péché en mangeant du poisson !

Merci pour votre lecture.

Il y a 15 heures, Papy Adgio a dit :

Serais-ce la gourmandise qui fait chanter les sirènes ? Le chant de celle-ci est du plus bel effet (bien qu'on puisse les préférer sans). Mais si Thiéfaine est sur le coup, on ne peut que s'incliner et mordre à l'hameçon. Bref, j'ai aimé !

Je suis certainement trop gourmande et pas assez mélomane. Lorelei et sa légende se prêtent bien au jeu. 

Merci d'avoir mordu et aimé.

  • Aimé 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muriell
Le 21/04/2019 à 13:47, filae77 a dit :

Bonjour Muriell, merci pour ce texte , inventif ,virevoltant et spirituel et comme à votre habitude, d' une lecture  agréable et  fluide .

 je sens chez vous plus que du plaisir dans l' écriture, je dirais de l' urgence....   

(et comment c😋iter un seul vers sans faire injustice à tous les autres?..)

Merci pour votre lecture, 

Je prends effectivement beaucoup de plaisir, même si parfois je n'écris plus car j'ai juste envie de lire, mais quand j'écris c'est avec une véritable joie, surtout pour écrire j'ai besoin de lire et de m'enthousiasmer sur differentes plumes, ce que je trouve ici. Merci à vous de m'avoir lue et d'écrire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Muriell, si vous terminez votre poème en y insérant une musique de Thiéfaine, vous faussez forcément ma lecture en me laissant sur une belle impression qui déclenche un coup de cœur. Mais pour vous rassurer, la densité et l'opulence de votre poème rendait celui-ci obligatoire, même sans Thiéfaine 🙂 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muriell
Il y a 4 heures, Eathanor a dit :

Muriell, si vous terminez votre poème en y insérant une musique de Thiéfaine, vous faussez forcément ma lecture en me laissant sur une belle impression qui déclenche un coup de cœur. Mais pour vous rassurer, la densité et l'opulence de votre poème rendait celui-ci obligatoire, même sans Thiéfaine 🙂 

Merci @Eathanor j'ai trouvé le morceau en concert tellement bon que je n'ai pas résisté, j'écoute souvent de la musique pour "décompresser" qui n'a pas forcement de rapport avec ce que j'écris mais là depuis quelque temps que je lis des poèmes sur le thème des sirènes, c'est toujours ce titre qui me vient en tête, ceci dit cela peut être périlleux de mettre un auteur comme Thiéfaine, c'est comme mettre la Joconde derrière mes gribouillis. Je vous remercie également de me rassurer, je n'étais pas convaincue que manger mon homme poisson fut du meilleur goût !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf
Le 20/04/2019 à 23:02, Muriell a dit :

La mer polissonne

son ciel qui poissonne,

ses étoiles qu'on harponne

et ses bouquets d'anémones.

Les sillages fendent la toile,

le souffle du vent, le bruit des voiles,

et la dangereuse proximité des marins,

blessant mon âme, tranchant mon sein.

Quel talent ! 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohè

Une plume vive, fantasque, et c'est tout un univers... Je rajoute un cœur aux autres. 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tristamourir

Merci Muriell pour ce délicieux poème fiction que j'ai beaucoup aimé. Vraiment vous possédez une imagination féconde et une plume talentueuse. Bravo  !!!

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...