Jump to content
Tristamourir

La danse de la marquise

Recommended Posts

Tristamourir

Les soirs de bals ma divine marquise,

Quand vous dansez de ce pas langoureux,

Le doux ballant de votre forme exquise

Éblouit par ses attraits radieux.

 

 

Tous vos amants d’un regard amoureux,

Exhalent maints soupirs de convoitise,

Car vous tenir les rend si bienheureux,

Les soirs de bals ma divine marquise

 

 

Votre jupon, tout blanc comme banquise,

 Tourbillonnant aux sons mélodieux,

Met à vos pieds leur âme bien acquise                                                  

Quand vous dansez de ce pas langoureux.

 

Si par bonheur un grand bond capiteux

Fait découvrir ce galbe qui les grise,

De vous les rend ardemment désireux

Le doux ballant de votre forme exquise.

 

 

Plus d’une qui rêve d’être conquise

Possède un port des plus majestueux,

Mais le vôtre seul, céleste insoumise,

Éblouit par ses attraits radieux.

 

 

Mon triste cœur bien souvent ronsardise

Pour exalter les charmes savoureux

De ce minois, tout plein de mignardise,

Qui follement le rend bien amoureux,

Les soirs de bals.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Ma dernière lecture du soir ... c'est divinement bon, merci. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ladouce

Et ma première lecture du matin ... il est très agréable, en découvrant votre poème, de se plonger dans l’ambiance de ces petits bals où flottent encore le romantisme. 

« Mon triste coeur bien souvent ronsardise » : j’adore l’expression. Merci pour ce beau moment de lecture.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

J'aime assez le coté XVIIIe, un air de Rameau en ce dimanche de Pâques.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

J'adore la construction des décasyllabes et le rythme imposé par la danse . Fabuleux!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Il y a un côté délicieusement suranné dans ce poème qui lui donne un charme certain.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc

Je me suis surpris à chercher ma perruque poudrée et mes souliers en vair pour rencontrer la belle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor
il y a 33 minutes, Marc a dit :

Je me suis surpris à chercher ma perruque poudrée et mes souliers

J'avoue... J'ai ri en t'imaginant accoutré de la sorte 😄

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tristamourir
Posted (edited)

Le changement d'avatar est sympa et tout-à-fait d'actualité et un bel hommage à Notre-Dame de Paris. Merci Eathanor.

Edited by Tristamourir

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muriell

J'aime aussi beaucoup le style de votre poème qui habille bien le propos, c'est un ravissement à lire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohè

Ce bal m'enchante !

J'y étais. Merci ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tristamourir

Un grand merci à tous ceux qui ont accepté mon invitation au bal et qui ont laissé un commentaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Valenscène

On voit danser la belle dame merci encore pour ces beaux vers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qui nous sommes

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur.

En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

Nos autres sites

×