Jump to content
Diane

Le fantôme de Beaubourg

Recommended Posts

Seawulf
il y a 1 minute, Diane K. a dit :

Il était debout devant moi 
à quelques pas

dressé comme un rocher  
silhouette immobile  

à l’allure tranquille 

 

Mains endormies

dans la moiteur

de ses poches enfouies
il était attentif

à la tendresse d’une couleur

Fantôme attendrissant. J'aime particulièrement le début du poème. Les questionnements qui suivent ramène très vite au réel. Et la magie du mystère se perd un peu. 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

L’œil du peintre et la plume du poète...J'aime beaucoup cette tendresse de couleur. Bravo!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ladouce

Doux poème qui véhicule tendres couleurs et parfums. Merci pour cette lecture.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Poème en miroir, poème en abîme. Le langage ici se fait projection, et les questions n'en sont pas, pas plus que l'oeuvre regardée n'est évoquée autrement que par le fragment. Et la mémoire elle même se fragmente au souvenir et à l'interrogation finale. Vous avez la grâce de l'incertain. Cependant on y traque un désir souterrain qui transcende l'incertitude. C'est une scène. J'y suis entré.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

j'ai bien apprécié  ce portrait d'un homme récif  contre lequel se cogne un regard attendri.W

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Il y a 15 heures, Frédéric Cogno a dit :

L’œil du peintre et la plume du poète...J'aime beaucoup cette tendresse de couleur. Bravo!

j'ai essayé de mêler les deux en effet...merci beaucoup Frédéric.

 

Il y a 14 heures, Ladouce a dit :

Doux poème qui véhicule tendres couleurs et parfums. Merci pour cette lecture.

C'est visuel et olfactif, ravie que ces sens aient été perçus par votre lecture attentive !

 

Il y a 13 heures, Gabriel Montigny a dit :

Poème en miroir, poème en abîme. Le langage ici se fait projection, et les questions n'en sont pas, pas plus que l'oeuvre regardée n'est évoquée autrement que par le fragment. Et la mémoire elle même se fragmente au souvenir et à l'interrogation finale. Vous avez la grâce de l'incertain. Cependant on y traque un désir souterrain qui transcende l'incertitude. C'est une scène. J'y suis entré.

Merci de votre lecture très pertinente comme à votre habitude,  et d'être entré dans ma galerie d'art Gabriel, vous n'y déparez pas !  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Posted (edited)
il y a 1 minute, Diane K. a dit :

erreur citation

 

Il y a 1 heure, nomal' sland a dit :

j'ai bien apprécié  ce portrait d'un homme récif  contre lequel se cogne un regard attendri.W

Oui bien vu et bien dit W.

Merci de votre passage au musée !

Edited by Diane K.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver
Posted (edited)

@Diane K.,

 

Tu as vraiment une plume reconnaissable et c'est mon compliment. Je dirais même plus : il n'y a pas de poésie en soi, mais que des preuves de poésie !

Merci pour ce charmant moment passé en ta compagnie.

Edited by Marc Hiver

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohè
Il y a 2 heures, nomal' sland a dit :

j'ai bien apprécié  ce portrait d'un homme récif  contre lequel se cogne un regard attendri.W

Même ressenti.

Un plaisir de vous lire 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Il y a 6 heures, Marc Hiver a dit :

@Diane K.,

 

Tu as vraiment une plume reconnaissable et c'est mon compliment. Je dirais même plus : il n'y a pas de poésie en soi, mais que des preuves de poésie !

Merci pour ce charmant moment passé en ta compagnie.

Que voila un compliment qui me fait me tortiller d'aise et me convient totalement !

Je ne me suis en effet jamais considérée comme poète, juste écrivant des choses comme je les vis et les ressens.

En fait , oui c'est comme l'amour : il n'y a pas d'amour, que des preuves d'amour ..

Merci Marc pour ces mots gentils.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Il y a 6 heures, Mohè a dit :

Même ressenti.

Un plaisir de vous lire 

Eh bien merci également Mohè !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

J'ai lu dans ces vers comme un désir inassouvi pour ce qui restera pourtant insaisissable. Dans ce désir, j'ai aussi cru percevoir comme une violence latente. Mais ce dont je suis certain, c'est d'avoir aimé ce poème.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Il y a 3 heures, Eathanor a dit :

J'ai lu dans ces vers comme un désir inassouvi pour ce qui restera pourtant insaisissable. Dans ce désir, j'ai aussi cru percevoir comme une violence latente. Mais ce dont je suis certain, c'est d'avoir aimé ce poème.

C'est très bien vu Eathanor.

Merci pour le coeur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Papy Adgio

Quelle belle marine en quête de voyage ! Et quelle fin ! Bravo et merci.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...