Jump to content
Thierry Demercastel

Je meurs

Recommended Posts

Maxence J.

Ce poème est réellement orphique.

Il y a 3 heures, Thierry Demercastel a dit :

cette brune au teint si sévère

Et d'ailleurs, cette femme rappelle la Mort de Cocteau dans son film "Orphée".
Merci pour ce poème !

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf

Texte d'une grande puissance poétique. Je meurs, est une souffrance intérieure qui fait son "trou". Elle refuse d'agoniser. C'est une parcelle de vie. C'est un combat, qui un jour, ce transformera en silence, irrémédiablement.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Je suis envoûtée ... Je suis prise dans les filets de vos mots, @Thierry Demercastel 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Il me tardait de venir chez vous déposer mes ressentis à la lecture de vos lignes.

Si désespérées.

Si poignantes, si imprégnées des douleurs et déceptions d'une vie entamée et parcourue dans la souffrance.

Tous vos mots sont tournés vers les autres, tous ces autres qui ont jalonné un chemin semé de blessures et de difficulté d'être, dans un existence contrariée.

 

Enfin je m'emporte peut-être, mais votre texte est très fort en émotion et extrêmement touchant.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

La charge poétique de ces lignes est fabuleuse. J'ai relu ce poème plusieurs fois et chaque nouvelle lecture est venue m'ébranler les tripes. Merci Thierry.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohè

Sublime... Je n'ai pas d'autres mots qui me viennent.

Un courant fort que votre poème. 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

J'avais lu et relu ce texte...je reviens parce que c'est un coup de cœur. Un de mes préférés. Bravo Thierry.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

On est pantois devant la puissance évocatrice des mots, qui sont des braises autant que des tisons. Magistral!

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eau de brume

Un poème qui pleure sa peine,qui crie son chagrin,qui déchire le sourire du bonheur. C'est magnifique !

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...