Jump to content
Mohè

averses

Recommended Posts

Mohè

là-bas, croulent les saules
sous le ressac du ciel

j'espère ta voix mouillée
écrire sur ma peau le printemps en danseuse

je t'aperçois,

il y a tes yeux - 

là et là

 

et ta bouche en dessous
qui nous a reconnue

  • Aimé 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Julien Ertveld

Les saules savent inspirer de jolis vers...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thierry Demercastel

Très court et pourtant très beau

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Si je me fie au titre de votre poème, vous deviez vous trouver non pas sous des saules pleureurs, mais des saules averses 😉

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Le court est souvent efficace, sous votre belle plume, @Mohè 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohè

Merci ! C'est vrai que c'est court, j'écris parfois des instantanés, deux-trois bouts de phrases. Celui-ci me paraissait assez équilibré malgré tout. 

(je suis grillée j'ai un problème avec les saules pleureurs)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Outrehorizon

C'est beau comme un jour de pluie traversé par le soleil.

 

Claude

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane K.

Un paysage perlé de larmes de saule sur des visages heureux.

Original et ensoleillé .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plumepoete

Une plume ciselée ! C'est très beau encore une fois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc

Un rayon de soleil dans la pluie du matin !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

C'est très joli. Poésie à déguster et à savourer sans modération. Bravo!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohè

Je vous remercie !

J'ai voulu raconter l'histoire d'une éclaircie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf

Petit bijou qui éclaire la poésie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Vous avez une sensualité tout en retenue, délicate et pudique. Elle en devient par l'économie des moyens, intense à la lecture. Comme jadis l'émoi d'une cheville découverte.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qui nous sommes

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur.

En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

Nos autres sites

×
×
  • Create New...