Jump to content
Sign in to follow this  
Maxence J.

Vers l'Anonyme...

Recommended Posts

Maxence J.

Je quittais mon lit pour sortir dans cette nuit où elle m'attendait sous la pluie. Plus de Soleil, plus de Lune ; tout astre confondu dans le noir absolu. Je marchais sans voir mais en touchant le noir entourant l'air; et je pouvais, à ce moment, m'accrocher à l'atmosphère. Le vide devenait des accroches fortes et j'escaladais vers celle qui couvrait la réalité d'un drap en linceul ; et mes mains, peu à peu, se rapprocher de son seuil. Je grimpais à même le temps et j'y voyais tous mes instants :
Oh, est-ce toi maman ? Si heureuse dans ta souffrance ? ;
elle, c'est Eve, ça sera ta meilleure amie ;
tu as grandi si vite ! ;
Je t'aime Eve ;
moi, c'est Max et toi ? ;
touché, c'est toi le chat ;
non, c'est pas vrai ;
tu as eu de bonnes notes ;
tu seras ma muse, à jamais ;
tu ne m'inspires plus, Eve ;
mais pourquoi Max ? Pourquoi tu as fait ça ? ;
Max, c'était mon meilleur ami ;
je ne comprends pas pourquoi il a fait ça... ;
vous le prendrez en orne ou en chêne ? 


Izanami, Hela ou peut-être juste un squelette, je m'en fiche bien, tu es ma déesse. J'ai parcouru les limbes comme le Styx pour découvrir ton corps, ta chair qui se délie et qui se tord. C'est là, la beauté finale pour un poète.
Tu n'es que métaphores, symboles, comparaisons et analogies ;
je veux découvrir la grande faucheuse et voir quand elle sourit ;
je veux que, vivant ou mort, je sois capable de la faire jouir comme j'ai pu jouir de la vie ;
je veux la regarder dormir naïve et retrouver sur sa mâchoire les restes humides de nos amours ;
je veux parcourir sa carcasse, jouer des percussions sur ses lambeaux et, en caressant son torse, sa peau, entendre résonner le son d'un xylophone.

Vers l'Anonyme... j'entends les battements des secondes et ceux de mon coeur. Vers l'Anonyme... est-ce de l'excitation ou de la peur ? Vers l'Anonyme... noir élégant et sombre exotisme. Vers l'Anonyme... au revoir la peine, les remords, les chagrins et le pessimisme. Vers l'Anonyme... le chemin est long et je n'ai plus le temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

J'aime l'audace formelle, le collage, le cut out, tout ce qui fait la vitalité du texte et en désordonne la lecture au profit de cette danse macabre.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf

Je partage l'analyse de Gabriel Montigny.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

J'aime ce flot de mots comme s'ils étaient écrits sans que vous puissiez les endiguer ... et livrés en pâture à nos yeux de lecteurs ... anonymes ! 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Vous adoptez ici une forme tout à fait iconoclaste qui rend ces lignes sombres d'autant plus séduisantes.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plumepoete

Belle plume errante 😉 sans aucun doute.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...