Jump to content
Myrtille

Suis-je en vie ?

Recommended Posts

Myrtille

 

Rien n'est jamais fini
aucune moisson
le viol prolongé
le vol de l'hirondelle
l'instant fœtal posé sur terre

Les plaintes murmurent la nuit
ainsi les oies sauvages se remettent en marche

Ce n'est pas la guerre
les eaux bleues
le long se promène la peur
la pâleur du sein au printemps
odeurs errantes comme un soleil naissant
la ville hésite à ouvrir ses fenêtres

Les sanglots contre les murs
le jour balance son regard loin

Solitaire la mouche est morte
présence animale entre les herbes
sous le crâne elle est scarabée
lorsque le soleil brille
telle crevasse tirant sa langue
sous la feuille blanche

 

  • Aimé 2
  • Partagé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohè

Cela semble décousu mais du tout. J'ai beaucoup aimé l'ambiance et l'univers de ce poème, cela mérite bien un coeur !

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Merci @Myrtille pour ces mots portés par la bise ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tristamourir

Un pot-pourri poétique qui m'a quelque peu surpris  et intrigué !  

  • Attristé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

L'impression de prendre le pouls de la nature...J'aime beaucoup.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muriell

Vos poèmes se savourent, il faut prendre le temps avec chaque mot pour en ressentir la profondeur, j'aime vous lire pour ces instants suspendus que vous offrez. Merci.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Myrtille
Posted (edited)

Un pot pourri là  c’est une première, comment le prendre ? Allez bien mais me voilà très étonnée 🤔 pourtant j’ai toujours un fil conducteur mais c’est vrai quelquefois il y a des noeuds

Edited by Myrtille

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Je ne parlerais pas pour ma part de pot pourri mais j'aime assez l'image de @Frédéric Cogno, prendre le pouls de la nature. Et assurément, ce poème mérite bien un cœur.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Entre les mots d'une sensualité solaire et quelques noirceurs en touches de cruauté, on sent ici un souffle de vie qui s'affranchit des ténèbres.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland
Posted (edited)

Je ne trouve pas la clé d'entrée de votre poème. Je l’interprète, peut-être à tort, comme le refuge dans la nature après un événement traumatique.W

Edited by nomal' sland
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Outrehorizon

Qu'importe le fil conducteur, un poème est parfois un bouquet de fleurs cueilli au hasard des champs du rêve. Le vôtre est un bouquet de senteurs, doux comme des cheveux de femme.

 

Claude

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...