Jump to content
Pierre

Un crépitement céleste

Recommended Posts

Pierre

 

Que ce soit dans l’extase

Là où frémir suspend

Les rivages sauvages

Engloutis par la rigueur

D’un ciel gris

Ou à l’abri d’un tourbillon

D’exclaves insoumis

 

La mélodie n’écrasera jamais

Le bleu de l’azur

Qui au matin

Trébuche en vain

Sur l’autel de la solitude

 

Un crépitement céleste

Peut froisser quelques ruines

Mais c’est cruellement

Que la pierre témoigne

De la détresse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor
Il y a 7 heures, Pierre a dit :

La mélodie n’écrasera jamais

Le bleu de l’azur

Qui au matin

Trébuche en vain

Sur l’autel de la solitude

Cette strophe est une petite perle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pierre

Un grand merci pour la perle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...