Jump to content
Julien Ertveld

Nui d'été

Recommended Posts

Julien Ertveld

Lune blanche, arbres frissonnants,

L'ombre chinoise de ta silhouette

Habille la clairière et pirouette

Dans des reflets d'argent,

 

 

Les hautes herbes du pré

Grésillent de grillons

Tu ouvres un blanc sillon,

La brise adoucit la chaleur de l'été.

 

Ta main lente et sensuelle

Dénouant ses attaches

Lentement se détache

Ta robe sans bretelles

 

Langoureuse caresse

Elle glisse sur tes reins

Tu laisses errer ta main

Sur eux, tout en tendresse

 

Suavement se déhousse

Ton corps dans son  entier,

Mais recouvre tes pieds

Qui dansent sur la mousse.

 

 

 

  • Aimé 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Margueritte C.

Belle danse sensuelle, digne de la danse de Salomé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Coup de cœur pour moi!...Un véritable instant de grâce. Bravo!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pierre Brandao

et ce jeu de mots dans le titre, qui invite à découvrir le poème... bien joué @Julien Ertveld

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Un érotisme de grande classe. Félicitations pour ces magnifiques vers Julien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

J'ai compris que chez vous, il ne faut rien corriger. J'aime beaucoup la parabole de "nui d'été" 😉 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muriell

Un trés joli poème qui s'effeuille sans bruit. Quelle belle sensualité ! Bravo et merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
Julien Ertveld

Bon, j'ai effectivement commis une faute de frappe en oubliant le T de nuit. Mais puisque cette faute se transforme en évocation exotique, comme le suggère l'ami Brandao, restons sur ce "nui" des îles lointaines des environs de Pâques (Rapa Nui). Après tout, cette jolie silhouette se dénudant sous la lune, pourrait fort bien être une vahiné.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Une belle sensualité avec un petit grain d'exotique érotisme, j'adhère lorsque c'est suggéré  avec délicatesse. C'est le cas ! ❤❤❤

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pierre Brandao

Mince ! Moi qui croyais que tu avais joué sur le participe passé du verbe nuire, afin d'apporter un paradoxe entre les deux mots "nui et été", l'un épousant le sens de gêne, et l'autre de chaleur ! Comme quoi, l'interprétation est vraiment personnelle ! Merci pour ce réglage, @Julien Ertveld

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc

Très suggestif, plein de grâce et de volupté délicate !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Yguemart

@Julien Ertveld Avec les échanges sur nuit et nui, j'ai pensé à la chanson la plus courte chantée par Raymond Devos 😋. A part cela, j'ai bien aimé le texte.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Julien Ertveld

Un grand comique, au temps où l'on ne se contentait pas du bas niveau, celui sous la ceinture pour faire rire. Un grand homme, un humaniste que j'ai eu la chance d'interviewer plusieurs fois au cours de ma carrière de journaliste.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sheherazade

Ouf, je me suis cru très bête a ne pas pouvoir décrypter les mystères du titre ^^' maintenant que je connais le fin mot de l'histoire je vais pouvoir profiter du texte comme il se doit ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor
Il y a 4 heures, Julien Ertveld a dit :

au temps où l'on ne se contentait pas du bas niveau, celui sous la ceinture pour faire rire.

Écrire "Jean-Marie Bigard" va plus vite que cette périphrase 😉 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Julien Ertveld
Posted (edited)

Il n'est pas le seul hélas, la plupart des "humoristes" actuels en usent.

Edited by Julien Ertveld

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Poésie picturale et qui tient sa grâce dans le mouvement. Dieu qu'elles sont belles nos statues aimées quand elle ont des robes pour socles!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...