Jump to content
Pierre

Sans être dupe

Recommended Posts

Pierre

 

De toutes les fumées

Celles des fleurs

Peuvent déchirer les images

D’un simple souffle

 

La fureur

Que les racines fusillent

Autorise la fuite

Vers d’autres futurs

 

C’est de brouillard en brouillard

Que debout le plaisir

S’apaise dans un rythme

En trouble d’encens

 

Donnez un ordre

Pour affaiblir l’ardeur d’un espoir

Et l’étourderie d’une fantaisie

 

En léthargie

Le coup de grâce

N’est qu’illusion

Et nous méprise toujours

Sans être dupe.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pierre Brandao

De superbes métaphores qui laissent planer le mystère sur la compréhension du poème ! D'où vous viennent ces images sorties du néant ? Absolument incroyables... J'aime chaque strophe, elles donnent l'envie de laisser notre imaginaire s'en emparer pour les développer, mais à la fois, ce serait presque sacrilège !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pierre

Mon cher Pierre, je vous en prie laissez votre imaginaire aller venir là où le vent vous embarque, sachez que mes images sont ouvertes à tous et qu'il n'y  aura jamais de sacrilège. pour ce qui est de savoir d'où me viennent les images, ne m'en demandé par trop, je ne le sais pas vraiment moi-même. Merci à vous mon cher Pierre, j'espère pouvoir continuer à vous surprendre et à vous faire parfois rêver par l'audace de ma poésie. Bonne journée à vous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filae77

Bonjour Pierre, voilà une poésie que j' aime ,qui n'est pas descriptive mais au contraire force de proposition, chacun sera libre

de son interprétation, le rythme et les images me donnent  presque l'impression  d'une forme d' écriture 'spontanée' (c'est mon ressenti)😋

Il y a 6 heures, Pierre a dit :

En léthargie

Le coup de grâce

N’est qu’illusion

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Toujours ses métaphores si inventives que tu sais nous servir.

Et toujours aussi, cette liberté d'interprétation pour chaque lecteur, ce qui est une constante et une force de tes poèmes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pierre

Je suis parfois pas très loin de l'écriture spontanée, mais la relecture et les corrections s'imposent afin de garder au mieux le rythme et  la musique. merci à tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Ecriture automatique qui nous renvoie à l'inconscient. Dès lors le poème ne fonctionne qu'en appropriation. A l'instar du commentaire, la lecture révèle le lecteur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...