Jump to content

Manège


Recommended Posts

Myrtille

 

Le front collé au ciel
l'astre comme une source
ombre - lumière
noir et blanc
paupières toujours baissées
aveuglées, détournées
sous les pupilles le même fil rouge
frôle les rails de l'invisible
si près du sol
la main sur le feu d'une pente enneigée
compte les gestes automatiques
d'une horloge en fin de course


J'attends le murmure des vents
puis l'or du soir qui étincelle
ivre de soleil
c'est ainsi que je regarde le manège
des ombres qui s'allongent
lèvres closes
ce grand miroir ne change pas
immuable et secret
enfile ses vieux habits de cendre
pour un dernier tour

  • Aimé 6
Link to post
Share on other sites
Féludorée

Ravie de te revoir sur le forum d'AP qui a fait peau neuve! Ravie de voir que tu écris toujours. Ravie de voir que ton style n'a pas changé même s'il a dû évoluer depuis le temps (dur de constater sur un poème qui n'est peut-être pas récent). J'apprécie beaucoup la dernière strophe et les trois derniers vers de la première.

Link to post
Share on other sites
  • 7 months later...
Frédéric Cogno

Toujours ce même style hypnotique qui happe le lecteur...Une étrange sensation qui émane de ce poème où le temps se liquéfie avant se s'abolir. La dernière strophe est simplement magnifique.

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Eau de brume

Un texte troublant qui nous entraîne et nous emmène vers un lointain où murmure le vent. J'aime !

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...
Seawulf
Le 11/07/2018 à 18:39, Myrtille a dit :

J'attends le murmure des vents
puis l'or du soir qui étincelle
ivre de soleil
c'est ainsi que je regarde le manège
des ombres qui s'allongent
lèvres closes
ce grand miroir ne change pas
immuable et secret
enfile ses vieux habits de cendre
pour un dernier tour

Magnifique cette partie citée de Manège

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
  • 6 months later...
×
×
  • Create New...