Jump to content
Papy Adgio

Lentilles

Recommended Posts

Papy Adgio
Posted (edited)

En chœur. Ensemble pour assister ceux qui nous quittent.

 

Il leur fallut des heures de conciliabules pour dépasser la quadrature du cercle. Car ici point de pierre. Point d’argent non plus. Seulement une volonté, commune, d’accompagner la dissolution du pêché, la prière et le départ. Sans même une pièce pour payer le passeur.

 

« Il y a du bois », lâcha l’un d’eux !

 

Sans attendre, les lames du lendemain s’aiguisèrent à la liesse de faire ensemble.

 

Et ils le firent.

 

Ensemble, ils s’en allèrent abattre les arbres. Le soir, après la journée aux champs, les hommes se rejoignaient pour l’équarrir, le débiter, le façonner, le poncer, le traiter contre la mort.

 

Parfois, la veillée esquissait des plans, comptait les besoins, répartissait les forces. L’abattement des plus las se nourrissait des paroles des autres et, lentement, ils reprenaient forces.

 

Au printemps, ils creusèrent les fondations pour élever un simple muret. Patiemment, ils l’encadrèrent de poteaux. Des sablières paresseuses furent posées à l’horizontale. Quelques lattes, quelques potelets puis quelques écharpes s’ajoutèrent pour fixer le remplissage puis quelques croix de saint André pour signifier la rigidité prioritaire. On apporta alors la paille du bétail et l’argile du potager pour remplir les trous. Puis vint le jour tant attendu où l’on se munit de chaux, de sable, de crottin et de crin pour réaliser un enduit qui donnerait un aspect présentable à l’ensemble.

 

Un clocher effilé s’élança ensuite dans le ciel. Il afficha au premier regard ses optimistes essentes façonnées  dans le châtaignier frondeur.

 

Puis on laissa défiler les siècles dans les murmures du clan, les chants de l’entourage et le parcours de la lumière par les oculis discrets.

Il y a de la quiétude dans le cimetière de Lentilles. Tous ceux là sont partis dans la simplicité et la sérénité. On le sent. On le voit au sourire de Jacques, perché sur le couvert, qui accueille de sa bienveillance.

 

Il faisait froid ce matin-là, sous le clocher de Lentilles. Mais l’humilité du lieu, sa solitude, sa respiration multiple entre les bancs de bois nous procurèrent un sentiment de plénitude, de satisfaction du travail bien fait, de joie indicible dans le partage du temps.

 

On pouvait mesurer dans le silence paisible du lieu, l’immense bonheur des hommes de s’être réunis, d’avoir simplement donné une parcelle d’eux-mêmes pour le salut des autres.

 

On est rassuré lorsqu’on sort de l’église de Lentilles. On sait qu’il reste des hommes pacifiques qui savent ériger des églises sans les transformer en chapelles iniques et intolérantes.

 

1973628976_Lentilles57(14)(Copier).JPG.fd294cf16abd4745aca4761a42b302fa.JPG

 

Photo Papy Adgio - Cimetière et église à pans de bois de Lentilles (10)

 

Edited by Papy Adgio
  • Aimé 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muriell
Posted (edited)

Une fraternité simple et humaine qui réunit ces hommes pour cette construction mais aussi dans votre poème qui ne néglige aucuns détails. Bravo et merci pour cette lecture agréable.

Edited by Muriell

Share this post


Link to post
Share on other sites
Papy Adgio

Merci pour ce commentaire. Je suis ravi d'avoir pu vous procurer un agréable moment de lecture.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno
Posted (edited)

Que dire?...Je suis sous le charme à chaque fois. Une plume qui est devenue familière me prenant par la main et par le cœur pour m'emmener vers des contrées rustiques et chaleureuses. J'ai bien senti la paume calleuse de ces hommes harnachés à leurs tâches, la flamme dans leurs yeux, leur rire silencieux.

Oui, il existe sur cette modeste argile des bontés d'âme qui ont compris dans l'indicible, l'inestimable et l'inépuisable richesse logée dans les tréfonds du cœur.

Ceux-là n'ont pas peur de la mort.

Bravo mon cher Papy!

Edited by Frédéric Cogno

Share this post


Link to post
Share on other sites
Papy Adgio

Un grand merci à toi. Dans l'Aube, il y a plusieurs églises du même acabit dans un secteur restreint où l'on sent bien toute la solidarité qu'il a fallu à des hommes pour faire ce qu'ils croyaient juste avec peu. Je me devais de leur rendre un modeste hommage et je suis heureux de donner un peu de bonheur à les faire connaître.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

@Papy Adgio toujours un bonheur de puiser dans tes descriptions des sentiments très forts. Merci pour ces belles échappées de bonheur !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Papy Adgio

Merci à toi pour ce commentaire si bienveillant. Heureux de pouvoir permettre des échappées agréables.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc

Merci @Papy Adgio pour ce beau texte fluant. Je ne connais pas ce coin de France mais la photo que tu affiches faire dire à mon petit doigt que je le visiterai bientôt. 

 

C'est vrai que certaines bâtisses incrustent en vous des sentiments qu'il est impossible d'ignorer. J'ai connu à Bruxelles, dans une vieille maison, un réduit dans lequel il était impossible de rester 5 minutes sans être couvert de transpiration et en proie à une profonde angoisse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Papy Adgio

Merci Marc pour ce commentaire. Dans le département de l'Aube, il existe une route des églises à pans de bois qui permet de s'imprégner de cette ambiance particulière. Si tu vas pas là, bonne route !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Tant par le texte que par la photo, cette église de Lentilles est mise en valeur avec soin et on ne peut que sentir combien vous y êtes sensible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...