Jump to content
Sign in to follow this  
Joailes

Dans la roulotte du clown

Recommended Posts

Joailes
Posted (edited)

Ce type, il avait une drôle de bille.

Je l'ai rencontré au bar.

Juché sur un tabouret, il était vraiment à son avantage.

Juchée aussi sur un tabouret, j'attendais la visite des muses, après deux soirs de pages blanches, je cherchais dans la salle de quoi écrire.

Mon regard s'est arrêté sur lui, je lui ai trouvé une belle prestance, plutôt original avec ses chaussettes jaunes et cette veste rouge du meilleur goût.

Et puis ce nœud papillon qui laissait présager un printemps précoce !

Sa conversation n'était pas des plus déplaisantes, il me parlait de musique.

Enfin, je crois.

Le tambour n'est pas mon instrument préféré, franchement dans cette salle très bruyante, je regardais ses lèvres qu'il avait assez charnues et je pensais à tout à fait autre chose.

Comme il ne me demandait apparemment aucune réponse, je le laissais parler sans jamais l'interrompre ; je l'observais dans tous les sens mais sans jamais l'écouter.

 

Je commençais à en avoir assez d'être juchée sur un tabouret de bar, en jogging, avec mes baskets.

Des talons aiguilles, des bas résille et une jupette moulante auraient peut-être mieux fait l'affaire, dans ce contexte ?

Pas du tout !

 

Ses yeux allaient dans tous les sens mais il ne me regardait jamais.

J'aurais pu être toute nue, il ne m'aurait pas vue.

Et puis j'aurais eu froid.

 

Au bout de quelques heures, j'ai voulu m'amuser un peu, je commençais à avoir des fourmis, le cafard et même le bourdon.

J'avais envie de mes cigales, de dormir comme elles sans me préoccuper des incessants rappels de la fourmi …

 

- que faisais-tu au temps chaud .. ?

- Non, mais ça te regarde, vieille peau ?

Elle se prend pour qui, la fourmi ? 

 

Je suis partie d'un coup, me dirigeant vers les toilettes et pas directement vers la sortie. (au cas où il aurait voulu vérifier si il allait me revoir un jour.)

Gentlewoman jusqu'au bout !

 

J'ai demandé à ma copine du vestiaire « c'est qui, ce type ? » et elle m'a répondu : « c'est un habitué des casinos. Il t'a soûlée avec ses histoires de boules ? »

Me retournant une dernière fois, j'ai vu qu'il continuait de parler. Il ne s'était aperçu de rien.

J'ai enfilé ma cape et j'ai ri sous elle.

 

Évidemment, j'aurais dû m'en douter !

Ce type à la drôle de bille qui me disait quelque chose, enfin qui m'a dit beaucoup de choses sans que je ne l'écoute jamais, je sais qui c'est !

C'est mon clown béquille, mon pitre roulettes !

 

A la fin de la journée, les artistes sont fatigués.

Dès que le numéro est fini, ils partent se coucher.

 

J'ai rejoint ma roulotte, et me suis endormie.

 

A l'aube, je me suis aperçue que je m'étais trompée de porte …

J'ai encore dormi chez le clown et, chez lui, je fais toujours des rêves comme des poèmes.

Mais alors, je me demande …

Ce type à la drôle de bille …

C'est donc lui ?

 

Le clown se gorge de mes rêves .

Moi, je le regarde et je l'écris.

La fourmi n'est pas si vilaine qu'on l'a dit, elle écoute la cigale.

Elles sont très amies.

(J.E. Petites histoires ordinaires -)

Edited by Joailes

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muriell
Il y a 7 heures, Joailes a dit :

que faisais-tu au temps chaud .. ?

- Non, mais ça te regarde, vieille peau ?

Elle se prend pour qui, la fourmi

Voilà des mots que j'aurai volontiers rajoutés à la poésie de la cigale et la fourmi. 

Un texte "dans la tête de" qui embarque, qui surprend et qui me plait. Merci et bravo.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Le clown est un conducteur de poésie avec un vrai coeur pur. Belle histoire Jo dont on se délecte en savourant chaque phrase.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Une excellente petite nouvelle qui m'a arraché bien des sourires. La question de savoir si ces lignes s'inspirent d'une base vécue sur laquelle tu aurais ensuite brodé m'est forcément venue. Qu'en est-il Jo ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

eh eh @Eathanor ... joker 😉 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor
il y a 10 minutes, Joailes a dit :

joker

Ce joker est une réponse en soi 😉 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...