Jump to content
Ladouce

un violon en enfer

Recommended Posts

Ladouce

Les éternels *sanglots longs des violons,

Sublime prière arrachée à l’enfer,

S’élèvent dans la nuit et confient au Père,

L’ame brisée de ses enfants moribonds.

 

Ses larmes glissent sur ses cordes meurtries

Et le son déchirant qui soudain en jaillit,

Cristallise toute la souffrance des Maudits,

Broyés dans la fournaise. Tombeau de l’oubli.

 

Du hauts des miradors, la Bête vil et immonde,

Aboie, scrute la cohorte de ces pauvres Damnés.

Effrayés, dévorés, ils quittent ce monde,

Ivres de vie....dans un tourbillon de fumée.

 

Le vent hurle et se déchaîne. Le froid mord

Les squelettes redoutant la gueule de Satan

Et l’ami-violon, cloué à son triste sort,

Accompagne le long cortège des survivants.

 

Il sanglote le violon. De ses notes, ruissellent 

Le sang et les larmes de cette vague humaine.

La grâce de la musique donna t’elle des ailes

À ces âmes libres mais crucifiées par la haine ?

 

Fantômes trébuchants, sans nom et sans espoir,

Vos hurlements, puis vos silences assourdissants,

Sont tatoués dans nos cœurs, gravés dans nos mémoires.

Veillons, traquons la Bête qui rôde en bêlant.

 

 

* Les sanglots longs des violons. 

    Chanson d’automne de Paul Verlaine

 

 

  • Aimé 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Tout en rendant un bel hommage au fameux poème de Verlaine, vous savez nous proposer un contenu écrit avec un talent certain. Mes félicitations Ladouce.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pierre Brandao

Je rebondis sur les propos de @Eathanor : en fait, je les partage pleinement ! Merci pour ce texte puissant qui fait référence à l'un des plus grands poètes du XIX° siècle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Margueritte C.

Poème diablement saturnien. Touchée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf

Je partage les commentaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oldpal

ce texte m'a remué profondément,  car j'ai écouté les récits de mes parents qui ont vécu deux guerres et ont connu les geôles de l'occupant comme combattants infatiguables de la tyrannie

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ladouce

  Merci à tous pour vos commentaires toujours précieux. J’ai beaucoup hésité avant d’envoyer ce texte, car il est effectivement très dur mais il me tenait à cœur, pour des raisons personnelles.

    Je suis sincèrement désolée et m’excuse @Oldpal de vous avoir blessé en faisant remonter des souvenirs si douloureux. Vraiment, vraiment désolée.

 

     Mes prochains textes, bien sûr, n’aborderont plus jamais ce sujet dramatique et seront, de fait, infiniment  plus légers, pour faire passer un peu de douceur, de réflexion ou d’humour. Je le promets.

 

      Merci à vous.

    

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oldpal
il y a 15 minutes, Ladouce a dit :

  Merci à tous pour vos commentaires toujours précieux. J’ai beaucoup hésité avant d’envoyer ce texte, car il est effectivement très dur mais il me tenait à cœur, pour des raisons personnelles.

    Je suis sincèrement désolée et m’excuse @Oldpal de vous avoir blessé en faisant remonter des souvenirs si douloureux. Vraiment, vraiment désolée.

 

     Mes prochains textes, bien sûr, n’aborderont plus jamais ce sujet dramatique et seront, de fait, infiniment  plus légers, pour faire passer un peu de douceur, de réflexion ou d’humour. Je le promets.

 

      Merci à vous.

    

Ne vous excusez pas chère amie, votre texte est sublime!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qui nous sommes

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur.

En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

Nos autres sites

×