Jump to content
Stephane94

Nocturnes (2)

Recommended Posts

Stephane94

2-

 

D’autres soirs aussi

Sur d’autres toits

De l’éternelle cité

Je pense

Chacun son bitume

Cette fois tous les phares brillent

Au loin

Et la ville s’embrase

De mille feux

Mais en bas c’est Beyrouth

Et les poubelles brûlent

De cocktails

Molotov

 

Vise un peu ma parka

Et mes solides rangers

Moi je suis qu’un vigile

Qui observe au loin

Les étoiles

Mais l’absinthe coule à flots

Et le désordre règne

Ici bas

 

Ca c’est pas mon problème

Si la lie se déchaîne

Car en bas c’est la jungle

Les dealers à tout-va

Et leur foutu business

Marché à ciel ouvert

Rodéos déchirants

Fusils à canons sciés

 

Laisse-moi encore un peu

Respirer la fraîcheur

Et sonder la beauté

Dans les flots argentés

De ton âme asphyxiée

 

Mêmes les flics rechignent

A mettre leur nez partout

A mettre le nez dedans

Sauf pour accompagner

Toutes les sirènes hurlantes

Des camions à peau rouge

Et les lanceurs de pluie

Bataille rangée

C’est la curée

Et moi je rêve

De la route 66

De Santa Monica

Et de Beverly Hills

Accoudé au muret cimenteux

Poussiéreux

A observer l’orgie

Car ici c’est Beyrouth

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Notabene

J'ai préféré la fin  (à partir de "Laisse-moi encore un peu... ") que le début où je ne  t'ai pas senti très à l'aise dans le style... Par contre, j'ai vraiment adoré  ++ le dernier paragraphe, avec le rappel de Beyrouth et son double sens.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Contrairement à @Notabene, j'ai trouvé l'ensemble homogène et réussi. Il est certain que cela change de votre style habituel mais j'aime vraiment beaucoup cet exercice auquel vous vous prêtez.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Stephane94
Il y a 6 heures, Notabene a dit :

J'ai préféré la fin  (à partir de "Laisse-moi encore un peu... ") que le début où je ne  t'ai pas senti très à l'aise dans le style... Par contre, j'ai vraiment adoré  ++ le dernier paragraphe, avec le rappel de Beyrouth et son double sens.

Merci @Notabene pour ce ressenti sincère ! Je suis un peu surpris car je me suis senti à l'aise, surtout au début, comme quoi chacun perçoit les choses selon son propre... ressenti 😉

Merci encore !

Il y a 1 heure, Eathanor a dit :

Contrairement à @Notabene, j'ai trouvé l'ensemble homogène et réussi. Il est certain que cela change de votre style habituel mais j'aime vraiment beaucoup cet exercice auquel vous vous prêtez.

Merci @Eathanor, oui, cela m'a semblé aussi homogène et savoir que quelqu'un d'autre l'a ressenti de la même façon me conforte quand même un peu dans cet exercice pour le moins inhabituel...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pierre Brandao

J'ai préféré le deux au premier... je suis entré tout de suite dans votre texte, sûrement pour ce qu'il évoque car je suis proche de ces réalités proches des banlieues (Beyrouth, non, mais on se l'imagine parfaitement). Je vais lire tout de suite la fin de votre triptyque.. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Stephane94

Merci de votre passage @Pierre Brandao. Pour info, ce n'est pas un triptyque et il y aura encore une suite (voir l'exergue de Nocturnes (1)).

Au plaisir !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Un style qui vous va si bien @Stephane94 

Le texte coule et ne se perd pas dans l'ambiance pesante qu'il veut faire passer. Comme j'aime, je vais de ce pas lire la suite. Bravo !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qui nous sommes

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur.

En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

Nos autres sites

×