Aller au contenu

Devant l'augmentation des membres se contentant de poster leurs poèmes sans réagir aux autres textes, merci de ne pas oublier que cette communauté est placée sous le signe du partage.

Recevoir des retours sur ses textes est toujours enrichissant. N'oubliez pas de redonner un peu de ce que vous recevez en prenant le temps de commenter.

Frédéric Cogno

Ma première cuillère

Messages recommandés

Frédéric Cogno

J'ai une envie de tout croquer,

J'ai l'estomac qui fait miaou,

Veuillez m'apporter mon ragoût

Sinon pour vous ça va barder,

Attention tigrou affamé!

 

Installez-moi à chat perché,

Là-haut il fait toujours si bon,

Adieu tétine et biberon,

Arrive un plat ensoleillé,

D'abord un petit consommé...

 

Voici ma première cuillère

Et je suis déjà douée

Pour tout avaler.

Et sur ma première cuillère,

Un espiègle papillon

Me dit que c'est bon.

 

Vous ne savez rien vous les grands,

Laissez-moi tout vous expliquer,

Si mon visage est barbouillé

C'est que j'essaie quelques onguents,

Que j'attends le prince charmant.

 

Oui j'ouvre ma bouche et pourtant,

Le soleil patauge à ma joue,

La courge rit jusqu'à mon cou

Et mon nez fait du french-cancan

Mais les croûtons craignent mes dents...

 

Voici ma première cuillère

Et je suis déjà douée

Pour tout avaler.

Et sur ma première cuillère,

Un espiègle papillon

Me dit que c'est bon.

 

Enfin mon hachis Parmentier,

Pour y creuser quelques sillons,

Pour dénicher le bon filon,

Le lard et le jambon fumé,

L'archéologie ça me plaît.

 

Géologue des meilleurs mets,

Entre cratère et galerie,

J'ai retrouvé un grain de riz

Dans sa prison de viande hachée,

Je ne voulais pas vous vexer...

 

Voici ma première cuillère

Et je suis déjà douée

Pour tout avaler.

Et sur ma première cuillère,

Un espiègle papillon

Me dit que c'est bon.

 

Pour terminer ce bon repas,

Mon petit suisse avec du miel,

Pour ajouter aux rituels

Je veux l'onctueux canevas

Comme la mousse de papa.

 

J'ai même laissé sans les doigts,

Ce que j'appelle un beau dessin:

Un coq, un loup, des serpentins,

La lune, un poisson et un chat,

Ma signature en contrebas...

 

Voici ma première cuillère

Et je suis déjà douée

Pour tout avaler.

Et sur ma première cuillère,

Un espiègle papillon

Me dit que c'est bon.

 

Chanson et parodie sur le thème mélodique de " ma nouvelle adresse" de Pierre Perret.

  • Aimé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Margueritte C.

Très sympathique et joyeux. Que de fraîcheur. J'aime.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cisco

Ma nouvelle adresse un bon souvenir de chanson J Brel chantait les îles.... Flottantes ? 

La mélodie va bien au texte bravo ! 

C'est un poème qui nous plonge dans l'enfance. 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eathanor

Je dois avouer ne pas connaitre cet air donc je me contente de vos vers qui, même sans cette dimension sonore, sont comme à chaque fois une réussite. Ensuite, en toute honnêteté, cet univers n'est pas celui qui me parle le plus et donc, mon imaginaire n'embarque pas. Sans doute mon enfance n'a-t-elle pas ces références 🙂  

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierre Brandao

La lecture se fait musique, et le refrain aide à entrer dans la danse. Si je peux me permettre, je trouve un peu lourd ce passage :

 

Il y a 7 heures, Frédéric Cogno a dit :

C'est que j'essaie quelques onguents,

Que j'attends le prince charmant.

L’emploi double des relatifs y est sûrement pour quelque chose.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frédéric Cogno
il y a 5 minutes, Pierre Brandao a dit :

La lecture se fait musique, et le refrain aide à entrer dans la danse. Si je peux me permettre, je trouve un peu lourd ce passage :

 

L’emploi double des relatifs y est sûrement pour quelque chose.

Oui, il faut se mettre dans le contexte, c'est une toute petite fille qui s"exprime...Merci pour votre lecture attentive.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Muriell

Bon moi je suis dans le contexte, j'ai une fille haute comme trois pommes qui a vécu exactement chaque vers de votre poème. J'ai adoré toute cette tendresse et aussi la joie que nous procure les apprentissages en particulier pour la nourritue. Un coup de coeur pour vous mais aussi pour la petite fille. Merci.

  • Aimé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frédéric Cogno
Il y a 17 heures, Muriell a dit :

Bon moi je suis dans le contexte, j'ai une fille haute comme trois pommes qui a vécu exactement chaque vers de votre poème. J'ai adoré toute cette tendresse et aussi la joie que nous procure les apprentissages en particulier pour la nourritue. Un coup de coeur pour vous mais aussi pour la petite fille. Merci.

Merci je suis très touché par votre petit clin d’œil. je suis ravi que ce texte vous plaise. Le thème sur la petite enfance est quasi inexistant sur ce site.Et visiblement n’intéresse pas grand monde.  C'est bien dommage. Les enfants exaltent le poète et embellit la poésie. Voir un enfant grandir et découvrir le monde est un merveilleux spectacle et une source d'inspiration inégalée. Mais vous savez bien tout ça. Merci du fond du cœur chère Muriell.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qui nous sommes

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur.

En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

Nos autres sites

×
×
  • Créer...