Jump to content
Yguemart

Une fleur de lâcheté

Recommended Posts

Muriell

Pure fiction, et pourtant un sujet aussi dur que humain, le portrait d'un déni, d'une solitude, d'une souffrance, d'une lacheté, une plume si délicate qu'elle effleure la fragilité sans briser les sentiments. Un coeur ! Merci.

 

 

 

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Voilà où vont mes derniers coups de cœur ...  

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Margueritte C.
Posted (edited)

Pure fiction mais belle fiction. Belle chute qui résume et illustre les ressorts de l'âme humaine, ses forces, ses faiblesses.

Il y a 9 heures, Yguemart a dit :

À ton cri muet, je succombe.

 

Très beau titre.

Edited by Margueritte C.
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Si ce n'est que fiction, cela ne retire rien au côté très touchant de ces vers. J'ai aimé ma lecture.

La photo est-elle de toi @Yguemart ?

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Yguemart

@Eathanor La photo est effectivement de moi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Notabene

Ce poème est très beau, vraiment... mais décrit un comportement que j’abhorre  vraiment. Il met en exergue la quintessence de l'amour et les leurres dans lesquels les humains savent si bien vivre...
Si les défunts peuvent cracher (on est dans la fiction tu as dit 😛 ), j'espère que la dame morte ici a fait l'accueil qu'il se doit à son lâche goujat 🙂

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf

Je partage sans restriction le ressenti de Notabene. 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pierre Brandao

J'aime beaucoup ce poème, et la chute qui en est faite à de quoi faire... vomir... face à ce comportement égoïste et révulsant... Une fiction ? Certes, pour ce qui vous concerne en tant qu'auteur, et vous faites bien de le préciser... Mais en réalité ? Combien de faux-fuyants prennent la poudre d'escampette face à leurs responsabilités ? On aime seulement quand tout va bien ? Lâcheté... 

Votre poème, parce qu'il est bien écrit et évoque un sujet grave, mérite un coeur. Je vous l'attribue bien volontiers.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tristamourir

Personne ne devrait avoir à vivre pareille trahison. Malheureusement, il y aura toujours des lâches parmi nous et ce comportement existe réellement dans les faits. J'aime quand même votre poème qui a su très bien traiter ce sujet des plus délicats.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Charmé par ce beau poème aux senteurs délicates...J'aime sa fragilité et ses échos du cœur qui en font une poésie chancelante et en dentelle. Coup de cœur

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fleur de poème

le texte quoique poétique est très réaliste dans la manière dont certains fuient leurs responsabilités, je pense aux grandes déclarations dans une chanson où Dalida n'arrêtait pas de répéter : " paroles ! paroles !".

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Stephane94

Bonsoir @Yguemart,

Ce poème restera à jamais gravé dans ma mémoire. Il constitue l'un des poèmes les plus tristes qu'il m'ait été donné de lire et je vous en félicite. Les mots employés ont su me toucher au plus profond de mon être . Les vers sont concis, froids ; le chagrin et le remords palpables au point de se demander si cela a réellement existé. Même l'explication fournie entre parenthèse (cette fiction), n'arrive pas à effacer le malaise qui continue de me poursuivre après maintes lectures, à tel point que je ne peux m'empêcher de penser : Et si c'était vrai ! C'est ce qui donne toute la force à cet incroyable poème... Il n'y a pas de retour possible pour celui qui n'a pas su accompagner celle qu'il aimait dans son dernier voyage, et c'est cette absence de porte de sortie qui renforce l'aspect dramatique de la situation jusqu'à son paroxysme. Personnellement - et paradoxalement - j'éprouve une certaine tristesse pour ce personnage dont la lâcheté le poursuivra jusqu'à son dernier souffle, ainsi qu'une certaine forme de pitié à cause du repentir dont il semble affublé. Il est parti lâchement parce que son amour était trop fort pour supporter la déchéance physique provoquée par le cancer de son épouse, et en cela je ne me permettrais pas de le juger.

Merci pour ce poème extraordinaire et les émotions qu'il véhicule. Si j'avais pu vous octroyer 5 coeurs, je l'aurais fait sans sourciller et avec un très grand plaisir.

Bravo !

Cordialement,

Stéphane

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Yguemart

@Stephane94 Très touché par votre commentaire, d'autant que j'apprécie vraiment beaucoup les écrits que je peux lire de vous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Valenscène

Merci pour cette belle histoire qui exprime si justement la peur de perdre l'être aimé jusqu'à le quitter avant qu'il ne parte ... merci encore.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qui nous sommes

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur.

En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

Nos autres sites

×