Aller au contenu

Devant l'augmentation des membres se contentant de poster leurs poèmes sans réagir aux autres textes, merci de ne pas oublier que cette communauté est placée sous le signe du partage.

Recevoir des retours sur ses textes est toujours enrichissant. N'oubliez pas de redonner un peu de ce que vous recevez en prenant le temps de commenter.

Joailes

le sol se dérobe, je peins des tournesols ...

Messages recommandés

Joailes

« et il avait raison, Van Gogh, on peut vivre pour l'infini » (Antonin Artaud)

 

 

Si la chambre était maudite

dépouillée

avec ces chaises tristes

qui n'asseyaient jamais d'amis

et ce lit

où voyageaient d'étranges épouvantes,

 

cette fenêtre de cage

comme un miroir cassé

 

où seul un frère visage

empêche de sombrer,

 

les jardins étaient géants

pour qui souffre de photophobie

c'était sans doute l'enfer

ô toutes ces voix intérieures !

 

Il a dû neiger souvent des pétales d'or

au milieu des sanglots refoulés

et de l'infâme solitude d'artiste mal aimé

pour remuer le pinceau dans les plaies

 

Dans la mémoire d'un pauvre fou,

qui peignait des tournesols

et des ombres bleues

faites d'étoiles,

qui dormait sur son oreille

seule comme lui,

il reste, sans doute,

le parfum

de la vérité torride

des soleils.

(J.E. Février 2019. Poème totalement inspiré par une visite à Saint Rémy de Provence, sur les pas de Van Gogh et dans sa lumière - )

 

  • Aimé 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tristamourir

Voilà un poème fort bien réussi sur ce peintre apte à nous le rendre plus sympathique. J'aime bien forme et fond.

 

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Muriell

Poème trés bien inspiré sur un peintre merveilleux qui souffrait surement d'un trouble mental (ce qui est pudiquement sous entendu dans ton écrit). 

J'ai apprécié la lecture de ce beau portrait. Merci et bravo.

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frédéric Cogno

"Pour remuer le pinceau dans les plaies..." Magnifiquement Van Gogh!

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cisco

Belle empathie au service de la poésie, peu reconnu de son temps, je crois qu'il n'a pas pas vendu un tableau de son vivant et pourtant... nuit étoilée wouhaa !

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seawulf

C'est un texte de grande force et beauté. J'aime beaucoup. Et le titre, est à lui seul un poème ! 

Modifié par Seawulf
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierre Brandao
Il y a 19 heures, Joailes a dit :

ce lit

où voyageaient d'étranges épouvantes,

 

tout est dit @Joailes, je ne peux qu'appuyer les posts précédents... Mais je retiens particulièrement cette image qui, à elle seule, marque la profonde souffrance du peintre disparu. Souffrance dont certains d'entre nous, j'en suis persuadé, en ont senti le parfum... j'aurais pu écrire la putréfaction...

Très bel hommage au peintre, bravo !

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eathanor

Un superbe hommage au non moins superbe artiste que fut Van Gogh.

Bravo Jo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qui nous sommes

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur.

En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

Nos autres sites

×
×
  • Créer...