Jump to content
Muriell

Les verts moulus

Recommended Posts

Muriell
 
 
Dobelaire expert en environnement, compte les évasions en pot d'échappement.
La langue de bois prête à bûcher, tourne par sept fois avant de déclarer  : 
 
- Notre couche d'ozone est perforée, je préconise de rustiner !
Pour ce faire nous prendrons un caoutchouc de haute technicité.
Les meilleurs colleurs décolleront en catapultes graissées à la pâte à tartiner.
 
Puis saisissant la brosse à reluire, il se mit à briquer les mouettes plus trés chouettes sous le pétrole.
Montrant au peuple eberlué, l'oiseau propre et raide comme la justice. 
 
- Justice sera faite à l'emplumé!
l'essence sera condamnée à une amende honorable confondante en testament,
le titre posthume de l'oiseau et la nationalité accordée.
 
Nous recyclerons les champignons nucléaires dans les omelettes sociales !
les oeufs de pingouins feront l'affaire, nous les affréterons par convoi de torpilleurs.
 
Nous solliciterons le cordonnier pour l'homme aux trois pieds,
et des combinaisons en fil du temps pour les bombes à retardement.
 
Tandis qu'il parlait à toute allure,
le bois linguistic  prit feu sous les dialectes des réfugiés climatiques,
à qui il promit de la neige en décembre et un été ensoleillé.
La réforme prenant effet de serre, dès la fin de son mandat.
L'atmosphère fut tendue et le para-tonnerre déployé.
 
- La pollution est partout, nous en ferons un atout !
Nous recyclerons la pollution.
 
Sous les acclamations conquises des votants,
la frénésie s'empara de son regard en orbite,
les yeux globuleux et vaniteux se mirent à tourner si vite qu'ils furent ejectés.
Un couinement de baudruche se fit entendre...
La peau présidentielle du suffrage universel percuta un satellite en gravitation.
 
L'humanité dans son entier versa des larmes de crocodiles
et l'alligator cousin en hommage légua son corps à la science.
 
On retira la banquise de son milieu naturel,
des frigos furent ouverts au public,
Juste à coté trônait le titanic,
l'océan séchant son humidité à la turbine atomique.
 
Le monde devint fluorescent.

 

 
  • Aimé 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cisco

C'est complètement déjanté et coloré aux temps très modernes, j'adore.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Yguemart

@Muriell J'adhère à ce que je pense être un poème écolo en signe d'avertissement au monde en perdition. J'espère ne m'être point trompé ?

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muriell
il y a 27 minutes, Yguemart a dit :

@Muriell J'adhère à ce que je pense être un poème écolo en signe d'avertissement au monde en perdition. J'espère ne m'être point trompé ?

Merci @Yguemart, je burlesque un peu, vous ne vous trompez point.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Un jeu de mots dans le titre et j'arrive en courant ! ;) J'ai adoré !! <3 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Un poème qui, tout en s'habillant sous un costume burlesque, sait parler écologie et dénoncer les méfaits.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qui nous sommes

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur.

En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

Nos autres sites

×
×
  • Create New...