Mémé

Hors les murs

Messages recommandés

Mémé

je m’échappe belle

loin de la routine

perpétuelle

en congé de mon identité

abandonné au chemin

je disparais

mon visage n’a plus de nom propre

mon corps plus d’emploi du temps

je suis inconnu sur ce sentier

au goût de pierre

je ralentis

rêvant mon existence

redécouvrant l’étonnement

et le monde hors les murs

 

 

  • Aimé 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Muriell

Une belle évasion, pour un poème-guitare qui me plait beaucoup.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Joailes

Ayant vu un film qui porte le même titre, je pense qu'en fait il n'a aucun rapport ... Quoique ... 

Le 08/02/2019 à 15:06, Mémé a dit :

je disparais

mon visage n’a plus de nom propre

mon corps plus d’emploi du temps

bon ... Jocker ! 😉 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eathanor

Je confesse ne pas savoir ce qu'est un poème-guitare qu'évoque @Muriell.

J'ai particulièrement apprécié ces deux vers :

Le 08/02/2019 à 15:06, Mémé a dit :

je suis inconnu sur ce sentier

au goût de pierre

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Muriell
Il y a 2 heures, Eathanor a dit :

Je confesse ne pas savoir ce qu'est un poème-guitare qu'évoque @Muriell.

J'ai particulièrement apprécié ces deux vers :

 

Un poème qui a un goût de liberté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stephane94

C'est une belle renaissance, en somme. Bravo @Mémé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Isabel Vazquez
Le 08/02/2019 à 15:06, Mémé a dit :

je disparais

mon visage n’a plus de nom propre

mon corps plus d’emploi du temps

J'adore ces vers!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thierry Demercastel

J'ai beaucoup aimé votre texte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myrtille

Mais pourquoi je pense Alzheimer
(abandonnée)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites