Fleur de poème

Le crabe

Messages recommandés

Fleur de poème

Fleurissez-lui le cœur en un bouquet d'espoir,

Il a tellement souffert dans des chambres stériles,

Subi avec courage, les mots qui désarçonnent

Et lutté avec force pour ne jamais couler,

 

La vieille musique égrène des fantômes informes

Des images habillées de blouses enneigées,

Voici que dans la nuit, ce crabe insidieux

Tente de s'accrocher à son corps naufragé,

 

Fleurissez-lui le cœur en un bouquet d'espoir

Il se débat tout seul, face à ses peurs morbides

Son lit accoutumé est une grande barque,

Où flottent quelques rayons d'un soleil déclinant.

 

  • Aimé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eathanor

Il m'est impossible de ne pas vous répondre par un autre poème que j'avais écrit voila une vingtaine d'années et qui s'intitule lui aussi "Le crabe".

 

Petit enfant, tu étais si sage.

Sur ton lit, éparses, des images.

Tes mains tendues dans le vide,

Tu pleurais sous tes draps livides.

 

Tu le sentais, au plus profond de ton être.

Il broyait tes organes, terrible traître.

Le feu dévorait, étouffait ton sang.

Tu hurlais chaque minute, chaque instant.

 

Tu n'avais pourtant que bien peu d'années.

Le Temps n'avait pas flétri ta destinée.

Mais en toi, la Vie s'évaporait lentement.

La Mort martyrisait ton cœur chancelant.

 

Petit enfant, tu étais si sage.

Un matin, ta flamme s'est éteinte.

Tu t'es éclipsé en demi-teinte.

De ta bouche est sorti le crabe.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fleur de poème

Eathanor, je suis confuse d'avoir utilisé sans le savoir le même titre que vous, ce qui prête à confusion, je le changerai donc, ce texte est aussi ancien, il fait référence indirectement à une période de ma vie, que j'ai tenté d'exorciser à travers ce poème, votre poème m'a particulièrement touchée, un enfant devrait ne pas connaître une telle épreuve, ceux qui ont réussi à échapper à la mort quoique jeunes, ont une vision de l'existence pleine de mâturité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eathanor
il y a 46 minutes, Fleur de poème a dit :

Eathanor, je suis confuse d'avoir utilisé sans le savoir le même titre que vous, ce qui prête à confusion, je le changerai donc

N'en faites rien et ne soyez pas confuse. Votre texte m'a également touché et si j'ai répondu par le mien, ce n'était nullement pour vous reprocher d'avoir écrit ces lignes sous ce titre. Je n'ai pas l'usage exclusif d'un titre, heureusement 🙂 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myrtille

"Le crabe" autour de nous malheureusement il tourne et s'arrête et s'incruste, ou repart pour mieux nous saisir. Oh si les bouquets d'espoir se trouvaient en rayon, ils couteraient une fortune, fortune prête à mettre pour qu'il s'en retourne à la mer oubliant les corps sains et saufs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Joailes

Ce poème m'a énormément touchée, il fait mal quand on sait la cruauté de ce crabe insidieux (qui nous a enlevé, entre autres, un membre de ce forum il y a peu et auquel je pense toujours.)  Quand il s'attaque aux enfants, c'est encore plus inconcevable ... Tu distilles là une profonde tristesse et ce sentiment d'impuissance qui met en rage et ton poème est très beau. 

 

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites