Aller au contenu

Devant l'augmentation des membres se contentant de poster leurs poèmes sans réagir aux autres textes, merci de ne pas oublier que cette communauté est placée sous le signe du partage.

Recevoir des retours sur ses textes est toujours enrichissant. N'oubliez pas de redonner un peu de ce que vous recevez en prenant le temps de commenter.

Janus

Ivresse

Messages recommandés

Janus

Héliodore qui tourne

 

Spirales flavescentes

 

Ivres d’alcool

 

Ses fils d’or

 

Se croisent

 

Se cassent

 

Et se renouent

 

En une ondulante

 

Chevelure

 

Où de fausses perles d’améthyste

 

Nées de reflets adamantins

 

Meurent goutte à goutte

 

Dans le néant

 

Des choses trop réelles

 

  • Aimé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eathanor

Avec ces tourbillons colorés, la lecture de vos vers donne sa pleine explication au titre du poème.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stephane94

L'ivresse en spirale est subtilement décrite et le tout est servi sans abus d'alcool, bravo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Janus

Merci pour ces commentaires bienveillants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fleur de poème

ce tourbillon nous entraîne dans une profonde rêverie, j'aime beaucoup l'idée des "fils d'or " et de cette chevelure tout ceci est grisant pour ne pas dire enivrant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jeannine B

J'ai pris un verre de mots ! c'est chouette, j'ai trop bu !!! mais c'est si bon l'ivresse !!! ❤️

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Notabene

Il y a une certaine effervescence dans vos vers, on en perd un peu la tête... Belle ivresse 🙂

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Janus

Merci à vous,  Fleur de poème, Jeannine B et Notabene  pour m'avoir accompagné dans cet instant hors du monde.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Margueritte C.

Oui. l'on s'enivre à vous suivre. J'aime beaucoup les vers suivants où, finalement, rien ne se dénoue mais se reconstruit.

Le 09/01/2019 à 11:10, Janus a dit :

Ses fils d’or

 

Se croisent

 

Se cassent

 

Et se renouent

 

En une ondulante

 

Chevelure

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qui nous sommes

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur.

En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

Nos autres sites

×
×
  • Créer...