mayday

Le voile

Messages recommandés

mayday
Posté(e) (modifié)

Rien

Je souffle

Essouflé

Sans cesse

Je m'efforce de penser

Rien

Que la force

D'un amour voilé

Un voile de haine

Ma voix si faible

Je cherche la source

Rien

Qu'une pensée vide

De cent ans sans idées

Étouffé dans mon silence

Mes mots ne sont plus

Rien

Je suis le vide

Et dans le vide

Ma tête est lourde

Et ma plûme

Depuis qu’elle n’écrit plus

Rien

Mes cordes tremblent

Mes peaux tirées

Par la terreur

Le voile

Au gré du vent

Je suffoque

Mes yeux noyés

Dans l'océan

Océan évidé

De ses regrets

Et de ses chants

Et vide est le néant

Je ferme les yeux

Un puits vers l'océan

Un dernier cri

Puis le néant

Et tout s’estompe

Et tout s’estompe

Rien

Modifié par mayday

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mayday

Pour la petite histoire, il me tenait à coeur de partager avec vous en ce début d'année ce poème qui fut mon tout premier.

 

J'espère que vous avez tous passé d'excellentes fêtes de fin d'année. Je vous souhaite une heureuse année 2019 et vous présente mes meilleurs voeux.

 

mayday

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eathanor

Tous mes vœux également mayday pour cette nouvelle année et merci pour ce partage "archéologique" 🙂 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Féludorée

Merci @mayday pour ce partage qui me touche beaucoup... sans doute parce que l'écriture de ce poème fait écho à la mienne d'il y a presque 20 ans maintenant. Le long poème geyser ou chute...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fleur de poème

Merci pour ce poème Mayday et pour les vœux qui l'accompagnent. Bonne année à vous.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mayday

@Féludorée Je suis content qu'il ait pu faire écho en vous d'une certaine façon. Coïncidence ou pas, je passerai vous lire, quand bien même votre écriture a dû bien changer depuis ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seawulf

Merci pour ce texte. Il me semble que rien ne s'estompe vraiment. Il reste toujours une mémoire quelque part.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites