Jump to content
Papy Adgio

Solstice

Recommended Posts

Papy Adgio

Quand la toile grise

de l'hiver

s'installe

quand l'horizon s'étale

sur les vitres

opaques

de frêles météorites

blanches

chevauchent fièrement décembre

 

Sur la croupe

de l'automne

immense

solide

et dure

s'amoncèlent les regrets

 

La lumière du matin

auréole timide

transporte

à l'éternel

les brèves minutes

humaines

 

A l'horloge silencieuse

basculent

des secondes futiles

que les flammes de l'âtre

attisent

à dessein

 

Dehors

au-delà

du miroir

se cachent les mensonges

s'emmitouflent les peurs

sous un couvre-lit frileux

farouche

et versatile

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Un poème qui donne envie de filer sous la couette ! 🙂 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf

Idem joailes, histoire de rompre avec la mélancolie ambiante et pour une poésie caline ! 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alcibiade

J'aime beaucoup l'atmosphère suspendue de votre texte et cette évocation du temps qui nous échappe. 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Mon commentaire pourrait être le même que celui de @joailes qui résume bien mon propre ressenti.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...