Aller au contenu

Devant l'augmentation des membres se contentant de poster leurs poèmes sans réagir aux autres textes, merci de ne pas oublier que cette communauté est placée sous le signe du partage.

Recevoir des retours sur ses textes est toujours enrichissant. N'oubliez pas de redonner un peu de ce que vous recevez en prenant le temps de commenter.

Alcibiade

Le sens du ciel

Messages recommandés

Alcibiade

L'os que ronge la nuit
Dans les cours des immeubles
Affole l'heure à coups d'ongle

Quand l'acide tourne dans ton espoir glacé
As-tu vu l'étoile t'abandonner
Ou perdre ton nom ?

On le sait
Bien sûr
L'obscur reste le chemin
Qui mène au cœur

Regarde
L'ombre des masques aveugle la conscience des pauvres

On oublie vite les vagues
Qui occupent un autre espace
Là-bas
Au fond du ciel

L'aveugle aussi aime s'asseoir en paix
Sous l'arbre qu'on escorte

Amère chute à la bascule des décors
L'appel des lointains s'offense
Dans les cales
Où meurent les navires
Qui ne prendront plus la mer

Au bec on essuie toujours un peu plus d'excuses
Pour mourir enfin avec quelque lenteur

Les portes closes on aborde aussi l'ennui
En l'attente du jour

Trop peu d'entre eux revenus
C'est toujours dans la peine
Qu'on les verra partir
En attendant notre tour

Modifié par Alcibiade
Correction article
  • Aimé 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frédéric Cogno

Sincèrement en vous lisant j'ai l'impression d'entendre la voix d'un moine du Mont Athos dans un recueillement. "...l'obscur reste le chemin qui mène au coeur "..pure merveille!

Bravo Alcibiade.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fleur de poème

Une descente dans les profondeurs de l'âme, "l'obscur reste le chemin qui mène au cœur "je partage l'analyse de Frédéric Cogno, cette voix qui parle sagesse pourrait celle d'un religieux qui prêche la bonne nouvelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Papy Adgio

L'appel des lointains s'offense
Dans les cales
Où meurent les navires
Qui ne prendront plus la mer

 

L'ensemble du texte est magnifique et je rejoins Frédéric Cogno et Fleur de poème. Un coup de coeur particulier pour les vers en référence qui reflètent exactement mon sentiment lorsque je me rends au cimetière de bateaux de Kerhervy.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Joailes

C'est superbe @Alcibiade chaque mot bien pesé résonne encore en moi bien après ma lecture !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yguemart

@Alcibiade Le ciel a le sens que chacun lui donne : mystique, scientifique et, ici, poétique avec une pointe de philosophie. De belles images et réflexions, bravo !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eathanor

Je suis sensible à ce vernis philosophique dont vous savez habiller vos poèmes.

Le mariage est une réussite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qui nous sommes

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur.

En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

Nos autres sites

×
×
  • Créer...