Jump to content
Notabene

Larmes mélodieuses

Recommended Posts

Notabene

Il y a des jours où,

Un petit peu plus que d'autres,

Tu as besoin de réconfort.

Tu t'installes alors au piano,

Tu appelles les mélodies
Et tu te laisses aller....


Tout d'un coup,
De petites notes cristallines
Viennent t'accompagner
Pour un concerto à 4 mains...
Tu les laisses couler:
Elles composent si bien.


Elles glissent le long
De tes joues
Pour faire chaud
Dans le DO
De celui qui nous écoute.


Il est LA, en silence
Derrière la porte.
Il marque une pause,
Écoute nos arpèges,
Avant de tourner la clé.
Et la jeter sur le SOL doRé.


Et S'il...
S'il ose s'approcher?
D'un battement de cils,
Je laisserai s'échapper
Mes partenaires musiciennes
Et je le laisserai décider.


...


"Sur le sol?" fais-je.
Pause.
Il y a des jours où,
Un petit peu plus que d'autres,
Tu as besoin de réconfort
Et où au final,
Tout finit pianissimo.

  • Aimé 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fleur de poème

Une bonne idée d'associer la musique à nos états d'âme, je relève les jeux de mots contenus dans toutes les strophes : " pour faire chaud dans le dos", "la jeter sur le sol do ré ", un poème créatif et amusant qui nous redonne le sourire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Papy Adgio

Après avoir glissé sur le sol si ré, soupir, de bonheur après cette facétie légère et agréable. Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Jolie mélodie pleine de fraîcheur avec des larmes dorées. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf

J'aime votre mélodie mélancolique aux doigts musiciens et au cœur câlin. Juste une remarque, si je peux, je me serais arrêté à l'avant dernière strophe pour garder la musicalité poétique jusqu'au bout du suspens ! D'autant qu'il y a une belle chute. 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
oeil hagard

Mots et mélodies se confondent avec harmonie pour bercer le lecteur dans un semblant de "bien-être" - oserais-je dire -  difficile à savourer dans les temps qui courent !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Notabene
Merci à tous pour vos commentaires 🙂
 
@Fleur de poème, je crois que dans ma tête écriture et musique sont définitivement liés d'une manière ou d'une autre et je trouve le vocabulaire du solfège vraiment très intéressant à décortiquer.
@Papy Adgioet @joailes, vos mots malicieux m'ont bien fait sourire, merci 🙂
 
@Seawulf,merci beaucoup pour ce conseil très judicieux que je valide. Je vais modifier mon poème pour des publications futures. Je suis très touchée par votre commentaire.
 
@oeil hagard, pour rebondir sur votre commentaire, je crois qu'il faut essayer de préserver son propre bien-être au maximum car au final, on est heureux que par soi-même.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Isabel Vazquez

Le début du poème m'a séduit, par la suite je me suis laissée verser par la musique 🙂, c'est beau!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Yguemart

@Notabene En te lisant, j'avais envie d'être celui qui avait la clé de Sol et de m'appeler RéMi 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites
Féludorée

Plus je te lis, plus j'ai la sensation que ta marque d'écriture est dans le jeu de mots (toujours bien trouvé). Mais je pense que tu ne devrais pas mâcher le travail à ton lecteur... 😉 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Ce poème est une symphonie de larmes en fait 😉 

Ta propension à jouer avec les mots rend la lecture de tes poèmes parfois surprenante, toujours intéressante.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Notabene
Merci beaucoup @Isabel Vazquez,
@Yguemart quelle belle trouvaille malicieuse que ton Rémi, merci 🙂
@Féludorée, oui, tu as raison je sais qu'il faut que je fasse attention à cet équilibre entre trop mâcher le travail  de compréhension ou pas assez. Dans ce poème-ci, tu pourrais me dire où je mâche trop?
@Eathanor, on m'a déjà mise en garde par rapport à mon style d'écriture, qui comme tu le soulignes peut être trouvé intéressant, mais ne fera jamais l'unanimité car trop surprenant. J'essaie de m'en défaire, mais j'avoue ne pas y arriver pour l'instant....
 

Merci à tous pour vos retours ! 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Féludorée

Bien sûr ! Là où tu écris les notes de musique en grand au lieu des mots initiaux. C'est au lecteur de déceler les homophones... Et je suis sûre que tu pourrais en ajouter. 😉 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
N'Silina

Ce piano dont les touches noires libèrent ma mélancolie, au bord des larmes, effleurant bémols et soupirs, merci @Notabene

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Margueritte C.

Petite fantaisie bien revigorante mais profonde. Merci pour la légèreté que vous donnez à des situations parfois désagréables.

.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qui nous sommes

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur.

En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

Nos autres sites

×
×
  • Create New...