mira

ailleurs

Messages recommandés

mira

Mes chimères

Je vous écris d’ici 

Du bagne ou bien du paradis 

Je crois bien que c’est la lumière 

Qui le définit 

 

Mes chimères 

Je vais rester ici 

Je vais même rester assis

Je n’ai pas de prière 

Je crois que c’est admis 

 

Sous les enduits 

Des conflits 

Ici

Les quadrilatères 

En air de rêverie 

Ont laissé des valises 

Aux formes indécises 

 

Tombent les bombes 

Sans mémoire 

Ici,

Ici, sous la surface 

Au fond des catacombes

Des grands coups de butoir 

On en a que la trace 

 

Des résidus vivaces 

Au fin fond des couloirs 

En guise d’exutoire 

Ou d’exquises victoires 

Au parfum trop fugace 

Ici,

Les mains ne sont salies 

Que par les feux 

D’artifices

 

Ici,

Dans les conduits 

Des nuits et des ivresses 

S’inventent les prêtresses 

Du vent 

 

Ici,

A la force s’invente 

Ailleurs

  • Aimé 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eathanor

Merci pour ce poème et pour mes propres chimères qui n'ont pas manqué de se sentir interpellées par cette lecture.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frédéric Cogno

Coup de coeur pour moi! Des fulgurances poétiques qui font des étincelles. 

C'est subtil et criant de lumières. 

Formidable. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Papy Adgio

Quel beau texte limpide et subtil ! Excellent !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Notabene

Quelle idée intéressante que de discuter en tête à tête avec ses chimères!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mira

merci de vos commentaires. Motivant pour poursuivre. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
joailes

J'ai beaucoup aimé la fin d'une grande finesse : ce parallèle entre ici et ailleurs. Bravo !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yguemart

J'ai particulièrement aimé les quatre vers ci-dessous et le rythme d'ensemble de votre texte

Il y a 7 heures, mira a dit :

Les quadrilatères 

En air de rêverie 

Ont laissé des valises 

Aux formes indécises 

 

Je crois qu'il y a une petite coquille plutôt que "butoir" c'est "boutoir" (coups de boutoir)

 

Il y a 7 heures, mira a dit :

Des grands coups de butoir

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mira

oui, boutoir!! merci        

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myrtille

Oui je rejoins tout le monde, les chimères font partie de notre intime et elles ne font que galoper dans notre cerveau qui ne sait jamais se taire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Féludorée

J'ai imaginé la peau basanée d'un beau pirate... Oui, j'ai trouvé une certaine sensualité dans ces vers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thierry demercastel

J'aime beaucoup et merci pour celà.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites