Myrtille

C'est trop tôt ce besoin....

Messages recommandés

Frédéric Cogno

Pure merveille. J'ai sincèrement adoré. Au début, j'ai hésité avant d'entreprendre une si longue lecture...mais connaissant un tout petit peu votre univers et vos trajectoires poétiques  je me suis laissé porter. Je pense à Ferré en vous lisant qui détruisait de sa plume les concepts dictés. 

Votre texte mériterait un vrai commentaire composé tant il regorge de saillies poétiques et de fulgurances. 

"..Je suis dangereuse ne comprenant pas le mot "aimer"assez vite..." alors là je chavire...

Cela pourrait être le titre d'un livre.

Bravo Myrtille!

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Notabene

Tu sais écrire avec un style intimiste qui est vraiment très plaisant pour le lecteur. Il y a dans ces lignes, de très belles images qui ont fait galoper mon imagination.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
joailes

Je dirai seulement que j'ai lu et que ça m'a plu. Pourquoi, dans quelles rêveries cela m'a entraînée, je ne saurais le dire.

J'aime ton atmosphère, je crois que c'est ça. 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marioutch
Il y a 9 heures, Frédéric Cogno a dit :

Pure merveille. J'ai sincèrement adoré. Au début, j'ai hésité avant d'entreprendre une si longue lecture...mais connaissant un tout petit peu votre univers et vos trajectoires poétiques  je me suis laissé porter. Je pense à Ferré en vous lisant qui détruisait de sa plume les concepts dictés. 

Votre texte mériterait un vrai commentaire composé tant il regorge de saillies poétiques et de fulgurances. 

"..Je suis dangereuse ne comprenant pas le mot "aimer"assez vite..." alors là je chavire...

Cela pourrait être le titre d'un livre.

Bravo Myrtille!

J'ai chaviré comme Frédéric en lisant  "Je suis dangereuse ne comprenant pas le mot 'aimer" assez vite! " Bravo!

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
N'Silina

Un univers dans lequel on a envie de se laisser porter plus encore, d'y revenir et qui laisse planer beaucoup de mystère, j'aime vraiment.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seawulf

C'est un travail d'écriture remarquable. L'ambiance promeneuse et interrogative capte des moments intimistes et affectifs. C'est une balade par les mots et entre les mots, légère et agréable qui pour autant, ne manque pas d'épaisseur humaine. Un petit bijou!

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eathanor

Une écriture ciselée comme tu sais le faire mais dans ce texte en prose, elle parait encore plus juste. Chaque mot trouve sa place et fait sens, embarquant le lecteur dans ton univers si particulier, aussi séduisant que mystérieux.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myrtille
Le ‎10‎/‎11‎/‎2018 à 12:49, Frédéric Cogno a dit :

Pure merveille. J'ai sincèrement adoré. Au début, j'ai hésité avant d'entreprendre une si longue lecture...votre texte mériterait un vrai commentaire composé tant il regorge de saillies poétiques et de fulgurances. 

 

J'ai aussi longuement hésité à mettre ce texte sur le site. La longueur n'est il me semble pas appropriée à une lecture sur écran, alors j'étais dans cette situation, j'y vais, j'y vais pas, et en même temps je pensais avoir peu de lectures. Ce texte écrit de nuit est une atmosphère des profondeurs qui demande le silence et le noir, seule la lumière de l'écran me laissant éveillée. C'est un peu comme l'émission "le divan", c'est une confidence et une imagination de l'esprit confiées au clavier. Penser à Ferré est un merveilleux compliment. Je dirais que se déshabiller la nuit de ses mots est un magnifique exercice à découvrir à l'heure du petit déjeuner. Pourquoi ne pas parler ainsi face à face, la timidité, la pudeur etc.... c'est pour cela que l'écriture est un excellent défouloir qui entraîne dans des contrées inconnues une heure avant. L'écriture est magique car elle va plus loin que la pensée et fouille au corps dans un univers intimiste happé par le noir . Merci à vous tous.

Modifié par Myrtille
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites