Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

Doit contenir au moins 3 caractères.

~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

L'oubli embelli


Aubussinne
 Partager

Messages recommandés

 

Dans l’enclave du temps, la porte est entre-ouverte,

les pierres résignées à la vie de lacunes,

puis, l’absence absolue, se sont laissées aller.

La pierre délitée, la poussière persévère

constante et impatiente, épaissit chaque année.

 

La nostalgie s’évade vers la trouée de ciel.

Sur la poutre effondrée ricochent les murmures,

sur les murs enfumés et aux papiers qui bâillent

des espaces lovés, chuchotent et résonnent

les bigarrures de soif des âmes éraflées.

 

Les rêves sans paupière, les regards sans visage

renvoient encore un souffle du lent reflux des âges,

de la fragile foi qui les réunissait.

Leurs ombres sans lumière ont voulu disparaître,

seuls résistent les chagrins en notes qui sanglotent.

 

Avant ce long silence, ces vies si intranquilles,

forcées à l’abandon quand on ne voit plus loin,

ont laissé là leurs pierres et leurs plus froides cendres .

Combien d’âmes perdues à négocier l’oubli

et le temps qu’il leur faut pour retrouver un nid ?

 

Seul le vent passera par la porte entre-ouverte,

l’oiseau est déjà là, remplacera la perte,

déposera la graine de l’arbre ou de l’herbe

pour que la vie reprenne entre les tas de pierre,

la nature endurante embellira l’oubli.

 

___________________   

  • Top 10
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Le titre a été modifié en L'oubli embelli
  • Le sujet a été épinglé
  • Le sujet a été désépinglé
 Partager

×
×
  • Créer...