Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

Doit contenir au moins 3 caractères.

~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

Premier jour


Aubussinne
 Partager

Messages recommandés

Dès l’aube, mes yeux

s’éveillent. Nus.

 

La terre se pare

d’herbes et d’eaux nimbées d’éclats, de formes, de lumières,

la vallée devient profonde, évasée, offerte

à la brume sur l’onde et au ciel imparfait.

Le silence caresse mon silence, embrasse

chaque son, du bruissement au choc.

Le sublime éclot, mon temps

attend.

 

La terre s’est envoutée de ciel et garde les étoiles,

l’horizon livre le point où le soleil paraît, veut

séduire le contour, mouvoir l’ombre, colore la matière.

Je vois sa liberté, son assomption

imperturbable. Son glaive éclatant atteint

puissant ma rétine et ma peau.

Ma chair ressent,

le frais, le chaud.

 

Mon oreille se fait attentive

à la modestie des choses, à peine vues.

Chaque forme rappelle toutes les autres.

J’observe, tout , regarde.

De la lumière naît le fragment puis jaillit le frisson, la,

les questions. Sourd l’inquiétude,

l’essence. Voir.

Voir m’écarquille le monde, disperse, éloigne mon tourment,

dévoile la joie de la beauté et de l’enchantement.

 

Magnanime, l’univers me déploie son récit, la nature,

son chef d’œuvre,

Mon âme est tenue en suspens,

déchire son fourreau, s’évade, veut

se fondre entre la terre et l’eau, l’infini

et la lave.

 

Le jour me prend, m’avale, la vie

dévore chaque atome, m’inclut, devient, totale.

 

Je veux devenir homme du premier jour,

Seul et nu.

 

__________________

  • Top 9
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Le titre a été modifié en Premier jour
  • Le sujet a été épinglé
  • Le sujet a été désépinglé
 Partager

×
×
  • Créer...