Fleur de poème

lettre à l'absente

Messages recommandés

joailes

Une belle lettre de novembre, avec des images assez fortes. Mélancolie ... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Notabene

Très belle déclaration, toute en pudeur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yguemart

@Fleur de poème J'ai pensé à un ouvrage aperçu sur le site de Cultura... y a-t-il un lien avec ton texte ?

 

image.png.c97dc824781ed62e670cfb9dcde2ebac.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
N'Silina

Vos phrases funambules sont sculptées et mouvantes, émouvantes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fleur de poème

Merci pour vos remarques pleines d'enseignement, le titre m'est venu en pensant à une personne très proche de ma famille, qui a beaucoup compté pour moi, c'est une sorte d'hommage posthume, pour une femme de condition modeste qui a vécu des situations douloureuses dés l'enfance et malgré cela a gardé sa dignité et son sens de l'humour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frédéric Cogno

Un texte qui fait parler le silence.

Sobre et beau.

J'aime particulièrement. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eathanor

Un hommage aussi vibrant que touchant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myrtille

En effet bel hommage de saison, les fleurs s'installent autour de moi en forme de couronne, le silence est là, reposant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seawulf

Une lettre d'espérance comme une bouteille à la mer.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Féludorée

"Un seul être vous manque et tout est dépeuplé", écrivait Lamartine. C'est ce que votre poème dit à sa manière. J'aime cette idée que l'écriture peut aider dans l'épreuve du deuil et encore plus celle d'écrire une lettre sous forme de poème.

 

P.S.: Attention à la ponctuation, à l'orthographe et la grammaire :

- Toi qui appartiens... (sans virgule)

- Et quoi qu'il advienne (en deux mots dans ce cas)

- Avec ou sans lumière un monologue silencieux (sans virgule)

- Que toi seule seras à même de comprendre (sans virgule + 2ème personne du singulier)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thierry demercastel

Encore un beau texte...Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rechab

C'est très parlant... du coup ça m'incite à publier ici un texte  dont le thème est parallèle  " le cahier clos"..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites