Jump to content
Frédéric Cogno

Tes yeux sur la colline

Recommended Posts

Frédéric Cogno

À l'abri du bosquet qui coiffait la colline,

Sur le chant d'un oiseau tu te couchas plus belle,

C'était la fin du jour sur la portée câline,

Ton dos couvrît le sol quand se tut la sittelle. 

 

Le doux silence vint nous scellant un langage

De baisers inconnus à cent feux à la ronde,

Je te faisais l'amour, nous étions seuls au monde,

Rien que le vent curieux derrière le feuillage. 

 

Pour nous ficeler d'or et dans ce merveilleux,

Une brise au long fil passa tout doucement 

Sur les plus jolies fleurs, dans l'entrebâillement,

Faisant sur nos poignets un lien des plus précieux. 

 

Emporté dans l'élan, je te levai au ciel,

Je te fis tournoyer à portée de la buse,

La grâce de tes yeux renversant l'Éternel,

Ce n'était plus deux proies mais une valse-ruse;

 

Et dans leur folle chute avant l'ultime à-coup,

Retrouver le soleil adoubait le mois d'août,

Quand un nuage chut, victime d'une crampe,

Il hissa ton regard sous les feux de la rampe. 

 

Fine éclipse de larme éprouvée par sa course,

Cet émoi recueillit l'enlacement des sources,

Et derrière l'orgasme, crique aux rinceaux de mer,

Une étoile dormait sur un édredon vert...

 

 

 

 

 

Edited by Frédéric Cogno
  • Aimé 9

Share this post


Link to post
Share on other sites
Yguemart

@Frédéric Cogno Une belle montée du plaisir pour ce couple, et du mien à cette lecture par la même occasion.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Toujours aussi beau, j'adore l'image de l'édredon vert ! Bravo Frédéric 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
N'Silina

Vous lisant ici et là, j'ai soudain l'impression d'ouvrir un coffret à bijoux tant vos vers sont riches et porteurs de rêves,
et puis je m'attarde à chaque ligne, à chaque mot, comme pour lire toutes les veinures et l'éclat d'une pierre,
refermant doucement le coffret pour mieux y revenir demain...

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Merci à tous et à toutes pour votre gentillesse et vos lectures.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Myrtille

De belles images poétiques, quant au nuage et sa crampe je regarderai le ciel autrement, écriture érotique tout en douceur 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cisco

C'est une belle chorégraphie en pleine nature un amour qui transporte.

Le 25/10/2018 à 13:35, Frédéric Cogno a dit :

une valse-ruse;

J'aime beaucoup 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno
Il y a 8 heures, Cisco a dit :

C'est une belle chorégraphie en pleine nature un amour qui transporte.

J'aime beaucoup 

Merci infiniment 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pulpito

Chaque strophe recèle de petits bijoux aussi bien dans l'association des mots que des images. 

Je vous tire mon chapeau...

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...