Jump to content
Eathanor

Zoé

Recommended Posts

Notabene

Mes souvenirs sont lointains, mais Boule de Suif aurait pu s'appeler Zoé... J'ai été replongée dans cette ambiance-là en tous cas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

 Excellent! Vous êtes sincèrement doué pour exprimer le tragique et le pathétique avec comme décor la ville et son désert humain. Un texte criant de vérité. 

Bravo!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Camine

J'aime beaucoup Zoé, beaucoup! Très belle écriture, coupe de cœur pour moi!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Une histoire bien pathétique comme tu les aimes ... la déchéance de Zoë ...  avec des détails assez sulfureux ... 

Si je puis me permettre une petite critique, je trouve que le texte gagnerait à être un peu aéré, c'est à dire quelques allers à la ligne après des points. 

Quand au "cadi" la bonne orthographe et l'explication sont ici

 

(ayant écrit moi-même un texte qui s'appelle "le caddie" j'étais allée aux renseignements 😉 je n'ai pas la science infuse ! 🙂 )

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
N'Silina
Le 19/10/2018 à 00:33, Eathanor a dit :

Les cartes qu’elle avait en main s’étaient chiffonnées. Certaines commençaient à se déchirer.

Je ne me lasse jamais de vous lire, vos mots percutent si loin à chaque fois...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf

Focus poétique d'une tranche de vie où la féminité est malmenée jusqu'au tragique et l'oubli. Texte aux couleurs froides et aux mots "scalpel".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fleur de poème

Une ambiance très réaliste, toutes ces personnes qui se frôlent sans se parler, indifférentes les unes aux autres et puis le personnage principal qui devient complétement transparent, inexistant, fixée sur sa chaise comme un élément du décor.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Yguemart

@Eathanor Très agréable à lire. L'univers de la ville traverse le texte de manière très réaliste.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Un grand merci individuel pour chacun de vos retours que je reçois avec humilité mais aussi bien sur avec joie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Féludorée

Idem sur celui-ci, @Eathanor, un texte qui relève plus de la nouvelle que du poème...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

J'ai la prétention de croire que cette nouvelle a des accents poétiques mais tu as raison, la question se pose de savoir s'il ne serait opportun de mettre en place une section spécifique pour ces courts textes en prose. À réfléchir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cisco

Triste histoire que la vie sans véritables amours pour Zoé. 

Merci pour cette histoire noire et bien écrite. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muriell

Une histoire triste qui met en lumière la solitude des êtres dans leurs chutes. 

J'ai été emue par votre texte. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

J'ai lu, bien sûr, jusqu'au bout. Mais avec une sensation de "déjà lu". L'avais-tu déjà publié ici ? Ou fait-elle partie de tes recueils publiés ? 

Des fois, ce qui m'ennuie, c'est que les publications ne soient pas datées. On évolue si vite ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor
Il y a 22 heures, Joailes a dit :

Ou fait-elle partie de tes recueils publiés ?

C'est exactement cela 🙂 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

@Eathanor 🙂 je savais bien que j'avais déjà lu ce texte ici même, le 19 octobre 2018 ... avec le commentaire sur les caddies ... eh eh 🙂 

 

Re , Zoë ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Bien vu. Et pourtant, j'avais fait une recherche pour m'en assurer. Du coup, je fusionne l'ensemble pour me punir 😉 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Isabelle64

Cette nouvelle accroche le lecteur. Le personnage est pathétique, son destin tragique, l'atmosphère triste, le style pourtant poétique. J'ai beaucoup aimé. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...