Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

Voltaire : Humaniste par dessus tout


Darius
 Partager

Messages recommandés

 

 

Dans les « Lumières » il fait très bonne figure.

Epris de liberté,  luttant pour qu’elle règne

Il fut, persévérant, une « gueule d’empeigne ».

Menacé maintes fois,  il dut par la censure

 

Fuir les foudres du roi et chercher dans l’exil

De quoi continuer à lancer des attaques

Contre l’intolérance et ses affreux couacs.

Religieux fanatiques et alguazils

 

Subirent ses assauts, ne trouvant nulle grâce

Aux yeux de ce laïc pourtant épris de Dieu

Voyant dans le monde, arrangé, minutieux

La main d’un horloger qui y faisait sa trace.

 

Avec méfiances envers la populace

Il affirmait que l’homme pouvait se grandir,

Vaincre son ignorance, et surtout embellir

Sa vie et la mener plus haut, avec audace.

 

Cet Ecrivain aimant le luxe, la bonne chère

Sut constamment,  prendre des risques, s’engager,

Défendant âprement contre les enragés

Un humanisme actif toujours si nécessaire.

 

Accusé injustement  d’antisémitisme

Il haïssait surtout les dogmes imposés

Facteur de discorde et de nombreux excès.

Trop peu de gens le savent, il fut végétaliste

 

Non par mode de vie, mais par souci éthique.

Il pensait que le doute ouvrait une voie sage

Vers une humanité plus sereine et en âge

De faire progresser la morale pratique.

 

Fréquentant les salons, régnant à Ferney

Où il accueillait en mondain les grands du monde

Il sut par ses écrits et sa pensée profonde

Ouvrir quelques portes obstinèment fermées.

  • Top 9
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Partager

×
×
  • Créer...