Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

Si tout cela


O Salto
 Partager

Messages recommandés

Si tout cela est

je partirai à contre cœur

turquoise sur sa peau

accroché à son bras

à son corps défendant

arraché à son ombre

même nu même

dépouillé d’étoiles

et d’ordonnance

tant qu’il restera

une lueur d’espoir

dans la nuit noire

 

je vendrai cher ma peau

et je rachèterai

mes dettes de hasard

je la résonnerai

du son tribal du tambour

que je sens battre

dans la pierre et le grain

quand le vent rapace

dans la montagne

un inégal combat

 

je lancerai lancinant

le mugissement de ma trompe

de tous ses mots

à plusieurs étages

sortiront les troupeaux

je ferai table rase des tiroirs

les ailes repliées

je cracherai le temps

qui me fossoie

entre mes lèvres

crabes de miséricordes

soupirs jetés sur le pont

le sang des femmes

 

je suis mort déjà je sais

on me l’a dit tu sais

j’ai suivi le buffle

incinérer les soleils éteints

entre des omoplates

rongées de glaises sèches

rebroussant les saisons

après des ages de palabres vains

je ne puis résister

à cette nouvelle spirale

 

je suis les oiseaux de ma tête

les fifres de mes gnomes

je suis les lettres girantes

estampillées de mon crâne

les escarbilles

de mes amours de pailles

je suis les baisers échappés

de mes doigts

de mes rêves

de mes feuilles bleues

dans un dernier mouvement

je branche mes racines au ciel

et les poches vides

je danse et je danse et je danse

dans ce silence dense et noir

qui tournoie

du ventre de la peur

ce brasier de chair

 

je danse le tango

des femmes de Kaboul

tombées dans les bras de l’homme

je danse le sang des femmes

entre les mains de l’homme

je danse le masque de grimace

de l’homme

qui n’en finit pas de pourrir

moi barbare

pâtre des stèles errantes

immobiles

érodées de douleur et de rage

j’ai perdu le goût

dans les geôles humaines

 

tandis que de ce monde

les princes concertent

voudras-tu danser encore

le galop noir de mon âme

ce cheval de bataille

orné de larmes

 

 

 

 

  • Top 9
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Partager

×
×
  • Créer...