~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

Parfois, après l'amour


Marc Hiver
 Partager

Messages recommandés

Parfois, après l'amour, on jouait au nain jaune

Et pour nous requinquer, une côte de Beaune

Accompagnait l'entracte avant de repartir

Au combat caressant des couples en soupir.

 

Le string virevoltait et moi mon kangourou

Interceptait en l'air son âme tourlourou

Et je vous prie de croire à la précision

Qui sied en ces moments de fornication.

 

De concert nous chantions la tendre mélopée

Des amants au charbon qui attendent l'acmé

De la petite mort à laquelle ils aspirent

Dans un stupre d'enfer comme un très doux martyre.

 

Tant de jours, tant de nuits à se lécher la pomme,

Mais aussi les fruits mûrs qu'un verre de vieux rhum

Arrangé par nos soins affolera l'esprit

Dont une canne à sucre exulte un repentis.

 

Si belle, toute nue, qu'on l'eût dit habillée

Et moi sans retenue comme un preux chevalier

La flamme sans égards au regard des voisins,

Nous tournoyons enfin dans les bottes de foin.

 

Et puis elle partait rejoindre son mari

Et moi mon monastère aux autres litanies

Avant que la Saint-Jean délivre son péché

Qu'un chant grégorien n'atteint pas en beauté.

 

Modifié par Marc Hiver
  • Top 3
  • Rire 5
  • Clin d'oeil 3
  • Pensif 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Partager

×
×
  • Créer...