~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

scintillements (3/fin)


Messages recommandés

 

 

 

20

 

Seulement s’agripper à l’instant qui bascule

afin d’en retenir l’essence à nos narines

contre l’oubli bestial aux noires tentacules

du non-être laquais aux sanglantes babines.

 

S’agripper ! retenir ! et lutter pour qu’advienne

une éclaircie de l’être, un poème, un sourire,

un je t’aime arraché à l’emprise du pire.

 

 

 

 

 

21

 

Et le bonheur est là

comme un diable sans queue

 

 

 

 

22

 

Pourquoi parer l’aurore

de vertus exemplaires

Elle est ce qui se perd

comme horizon- un bord

 

 

 

 

 

23

 

 

Que chercherions-nous humains sur la terre

à part la connivence à part la plénitude

l’art et l’amour nous offrent cet éther

joyeuse ivresse au nez des hébétudes

 

 

 

 

25

 

Parmi les parfums gras des huiles des sueurs

En dépit du vacarme écœurant des radios

Au milieu de la foule écrasée de torpeur

Malgré les regards lourds des voyeurs des machos

un amour tendre et vrai se découvre et éclot

Une fleur dans la fange et l'amoncellement

Mais là une autre fleur et mille autres encore

une mère cajolant du regard un enfant

un vieux couple allongé dont se frôlent les corps

je veux croire au bonheur qui partout s'épanouit

il n'a pas de demeure il est toujours inouï

 

 

 

 

26

 

C’est un chagrin lointain un rêve d’horizon

une pointe rouillée au milieu de la cible

la pépite qui reste au centre de nos cribles

ou le chiffre hasardeux sur lequel nous misons

 

 

27

 

 

Poème de faible magnitude

simple caillou fusant dans des cieux encombrés

avant de t’en aller au puits des vacuités

puisses-tu rencontrer parmi les solitudes

non l’insondable effroi qui guette le mourant

ni le trop idéal souhait que l’enfant fait

mais l’œil froid de l’adulte ouvert et décillé

- et dans ces yeux-là un instant scintiller

 

 

 

 

  • Top 6
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...