~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

Messages recommandés

Je suis alangui, au pied de mon verre,

De blonde, de brune, ou de rousse,

Aucune n'en est jalouse,

Je les ai mariées parfois amer.

 

Je me passionne de leurs robes,

Elles sont frivoles et sérieuses,

Leurs délicatesses s'enrobent,

De parfums subtils et délicieux.

 

Elles sont mes retrouvailles au printemps,

Dans la fraîcheur poivrée que j'aimais tant,

Elles sont autant de finesse,

De ma romantique jeunesse,

 

Elles sont autant de vestiges,

Dans leurs fragiles sarcophages,

Elles sont autant de vertiges,

De redoutables breuvages.

 

Dans le frimas, fidèles aux traditions,

Leurs perles d'or, gravitent,

Elles s'admirent et se méritent,

Elles m'inspirent, sans modération.

 

Elles naissent sur mes terres,

Leurs mystères ruissellent dans mes artères,

Épris de leurs effluves d'éthanol,

De leurs alchimies brassées, naissent des amitiés.

 

Elles sont des orfèvres de bagatelle,

Paré de blanches dentelles,

Je plonge mes baisers brulants,

Elles sont d'un charme, succulent.

 

Dans un jour parfait,

Étendu dans mon écrin capitonné,

Mon péché mignon, c'en est terminé,

De bière, en mise en bière, j'ai succombé.

  • Top 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Eathanor a épinglé ce sujet
  • Eathanor a désépinglé ce sujet
×
×
  • Créer...