Messages recommandés

joailes
il y a 34 minutes, Camine a dit :

j'ai grandi
mes doigts ne rentrent plus dans l’écriture

hum ! belle métaphore ... j'aime beaucoup ! Coup de cœur pour moi. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Camine

Merci beaucoup pour votre visite, @joailes, une belle soirée à vous! Amitiés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
joailes

@Camine tout le plaisir fut pour moi. Continue d'écrire, encore et toujours ! Belle soirée à toi ... 

  • Aimé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Notabene

On sait que ce texte n'est pas auto-biographique car votre écriture à vous ne s'est point brisée 🙂 C'est très joli, encore une fois!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frédéric Cogno

J'aime beaucoup, toujours aussi inattendu. 

Bravo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yguemart

@Camine Une bien belle fêlure !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
N'Silina

J'aime tant les fêlures, elles sont les brèches de tous les possibles !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eathanor

La fêlure étant un de mes thèmes de prédilection, un fil d'Ariane liant un certain nombres de mes textes, votre poème résonne particulièrement en moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
silver
Il y a 15 heures, Camine a dit :

 

j'ai grandi
mes doigts ne rentrent plus dans l’écriture

 

 

Mais votre écriture aggripe le coeur avec tant de force...Je vous devrai un coeur 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JcJaZz

Cette histoire ne s'écrira plus mais d'autres restent à écrire

Une fois de plus j'ai beaucoup aimé votre poésie

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Féludorée

L'entrée en matière est fracassante ! Et puis, il y a cette enfance brisée... On imagine la violence qui se cache derrière cet "œil ivre morne" (belle dérive de l'expression "ivre-mort") aux allures de vampire ("morsure", "scalpe", "à pleines dents", "le rouge sang"). J'ai pensé à Nosferatu et à "l'Aigle noir"... Et à la fin, le je  a perdu son identité puisque le mot "main" n'y est plus rattaché par un possessif...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites