~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

La nuit embrasée


Messages recommandés

Il n'y a plus de jour, il n'y a plus de nuit

Les gris se sont évanouis dans les oublis

Les couleurs implosent sur la toile charmée

 

Il n'y a plus de ciel, le ciel a disparu

Il se reflète dans les vapeurs éperdues

L'horizon se fond sur la terre débridée

 

Il n'y a plus d'ombre, l'ombre s'est colorée

Les flambeaux ravis dévorent l'obscurité

Le jour étreint enlace la nuit embrasée

 

Il n'y a plus de contours dans la nuit diaprée

C'est la valse des couleurs dans l'éther doré

Les luisances se dénouent dans l'imaginaire

 

Ses yeux délaissés de la vibrante lumière

Capturent les clartés enfouies dans son âme

Son pinceau est lumière, il irradie sa flamme

 

Danse son coeur sur le miroir de l'univers

Dans la féérie l'amour s'immerge à l'envi

Pour se parer des vibratos bleus de la nuit

 

Le nouveau monde érupte sous la clairvoyance

De l'aveugle qui contemple avec ses doigts denses

La beauté fantasmagorique de la vie.

 

Ce poème est un hommage au peintre américain John Bramblitt pour son oeuvre. Ses peintures sont éblouissantes de lumière. Il est devenu aveugle à l'âge de trente ans en 2001.suite à une crise d'épilepsie. Son handicap est devenu une force. Il crée la lumière et son monde est féérique.

Modifié par Sophie
changement d'un mot
  • Top 9
  • Merci 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...