~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

Arsenal poétique


Messages recommandés

 

 

La technique poétique est  un vrai arsenal

Abondant, multiforme, ou on peut sans vergogne

Puiser à l’infini en faire un madrigal

Ou une cathédrale avec saints et gnomes.

 

Lyrique, épique, injonctif, humoristique

La poésie emprunte des voies surprenantes

Pathétique, ironique, ou bien didactique

Elle s’éprend de tout en véritable amante

 

Son mètre est régulier ou hétérométrique

Le pair ou l’impair jouent de la différence

Le vers se tortille devient humoristique

Fait le bandonéon change de cadence

 

Quatre, cinq, six, sept, huit, neuf dix et j’en passe

Ses syllabes mutines s’égrènent à tous les vents

Les mots eux mêmes ne craignent pas l’audace

Et dépassent les rimes avec l’ enjambement

 

Pour les apprivoiser il faut bien les connaître

Et les aimer aussi, car si elles sonnent mal

Il faut s’en prendre à nous qui en sommes les maîtres

Pauvre, suffisante, riche selon notre mental

 

Le vocable peut surprendre et même changer de sexe

Si son e est muet. Suivi d’une consonne

Le voilà pris en compte. Oui c’est un peu complexe

Mais à se prendre au jeu c’est rare qu’on abandonne

 

Les voyelles coquines donnent du fil à retordre

Car si  elles se succèdent elles nous obligent au choix

De les voir mariées ou tout prêt de se mordre

Une syllabe ou deux voilà qui nous échoit

 

Et si nous parlions un peu de l’hémistiche

Qui donne à l’alexandrin manié par les classiques

Ce repos du milieu dans lequel il se niche

Donnant au comédien un souffle plus tragique

 

Sonnet, Ballade, Rondeau, Lai, Acrostiche

Calligramme, Avalanche, Virelai, j’en oublie

Tous ont donné des fruits et nous en sommes riches

Même si aujourd’hui une autre panoplie

 

S’impose. Mais qu’on le veuille ou non, nos audaces

Etaient déjà  en germe dans les écrits anciens.

Le vers libre qui domine  et occupe les places

La Comtesse de Die, Rudel, en faisaient bien

 

Ne cherchons pas querelle à ceux qui versifient

Ni aux autres qui  vont leur chemin sans la rime

Ceux dont l’ âme  forte porte et intensifie

Tout ce qui sort de nos profonds abîmes

Modifié par Darius
  • Top 12
  • En accord 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...