~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

Messages recommandés

Immobile vaisseau,

Prémices du tombeau,

Ancré à ce rivage

De ton dernier voyage.

 

long et sombre  couloir,

Triste et noir d'ennui,

Où tes pas sans espoir

Vont rencontrer la nuit.

 

Hier, depuis la tour

Qui dominait la terre,

Nos regards chaque jour

S'enivraient de la mer.

 

Horizon sans pareil,

Par le temps effacé.

Où donc est le soleil 

Qui brillait sur Alger ?

 

 

 

 

 

 

Modifié par Zanoni
  • Top 7
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...